ActualitésSociété

NÎMES Le CHU joue le jeu du nous et non du je

(Photo Anthony Maurin).

Ce mercredi avait lieu une journée un peu spéciale au centre hospitalier universitaire (CHU) de Nîmes. Interactivité : tel était le maître-mot de l’édition annuelle de la journée des associations partenaires du CHUN.

Les hôpitaux connaissent quelque difficultés. Tantôt le budget, tantôt le personnel. Parfois, on parle de problème sanitaire et dans un second temps, de souci structurels. Bref, il y a de l'humain donc difficile de gérer une telle entreprise. En attendant et pour ne pas perdre le fil évolutif, cette année, les associations ont choisi les thématiques abordées. Oui, les associations révèlent elles aussi la santé du CHUN.

Par ailleurs, la parole était donnée aux usagers à travers le témoignage d’un patient-expert ou encore l’intervention de Serge Vannière, président de l’Union nationale de familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques (UNAFAM).

L’hôpital est un lieu de soin et de vie pour tous. On n'y soigne pas seulement une pathologie mais une personne dans sa globalité. Expertes de leur vécu de la maladie et dans l’accompagnement des personnes malades, les associations partenaires ont chacune leur spécificité et offrent soutien, aide, écoute et orientation… Actuellement, le CHUN ouvre ses portes à 45 associations partenaires.

Troisième axe du nouveau projet d’établissement du CHUN, le projet des usagers se donne pour mission de renforcer leur place dans l’établissement et de proposer des dispositifs répondant à leurs attentes. Figurent parmi celles-ci l’amélioration de l’accessibilité au CHUN, en particulier pour les personnes fragiles ou encore la fluidification du parcours patient, au sein du territoire, en intra et en extra hospitalier. Le projet comporte également des actions concernant le respect des règles de vie en commun, de promotion de la bientraitance et de facilitation des liens usagers-hôpital, à travers, notamment, le déploiement d’outils dédiés.

Ainsi, la matinée était consacrée aux thématiques revenant sur les maladies chroniques et les programmes d’éducation thérapeutique du patient (ETP) associés. Les prises en charge en psychiatrie et le parcours du patient en cancérologie ont également été présentés. L’après-midi, à partir de 14 h, 14 associations partenaires tenaient des stands dans le hall de Carémeau, aux côtés d’un point d’information du CHUN.

Nos représentants des usagers mais également les associations partenaires sont largement représentés au sein de nos instances et de nos groupes de travail. Leur investissement est une véritable source d’enrichissement dans nos réflexions ", expliquait Béatrice Vanuxem, directrice de la qualité, gestion des risques et relations usagers au sein du CHU.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité