ActualitésSociété

OCCITANIE Mieux manger, c’est vous qui décidez !

La Région organise une consultation citoyenne jusqu'au 15 novembre enfin d'établir un pacte sur l'alimentation durable.

Plusieurs des conseillers régionaux du Gard étaient présents, avec en tête Fabrice Verdier , au micro (photo Corentin Corger)

La Région invite tous les citoyens d'Occitanie à répondre à une grande consultation sur l'alimentation. Les consommateurs ont jusqu'au 15 novembre pour choisir les priorités du nouveau pacte régional pour l'alimentation durable qui sera voté en assemblée plénière en décembre. 

La Région a fait de l'alimentation sa grande cause de 2018 avec une volonté d'établir un projet à partir des besoins et des modes de consommation des citoyens. Cela a débuté d'avril à août avec le remplissage d'un questionnaire auquel environ 55 000 habitants ont participé. Place désormais à la seconde étape. Quatre champs d'action ont été définis à l'intérieur desquels chacun peut choisir ses priorités en matière d'alimentation en classant ses préférences. La Région attend évidemment un élan plus important. Pour résumer l'initiative la conseillère Catherine Eysseric a trouvé la bonne formule : "c'est comme dans un menu, chacun va choisir son plan !".

Les quatre thèmes dégagés sont l'agriculture durable pour permettre à chacun de choisir son alimentation, favoriser la consommation de produits d'Occitanie et innover du champ à l'assiette, au juste prix, pour tous. "Il y a une alerte rouge concernant la déviance de l'alimentation et un oubli des principes de nutrition", interpelle la conseillère régionale Françoise Bons, cancérologue de profession.

Une volonté notamment dans les lycées, établissements gérés par la Région, est de porter à 40% la part des produits de qualité et de proximité dont la moitié en bio. Intervenir pour les consommateurs mais aussi pour les agriculteurs. "L'agriculture est une force incroyable. C'est le premier employeur de la Région. Cependant, le revenu actif des agriculteurs occitans est inférieur au revenu actif national", déplore la conseillère Aurélie Genolher.

Les citoyens sont également appelés à se prononcer sur une augmentation ou non du budget alloué à ce Plan alimentaire. Jusqu'à 5 millions supplémentaires en fonction des votes qui viendraient s'ajouter aux 515 millions d'euros qui constituent le budget annuel (75 millions d'euros plus 440 millions d'euros de crédits européens, NDLR).

Voté en décembre, adopté en janvier ? 

Il faut maintenant pousser les citoyens et notamment les Gardois à choisir leur plan alimentation. Pour cela, la Région investit les marchés locaux, encore plus contextuel pour favoriser les produits locaux. Autre cibles, les grands rendez-vous, comme ceux de ce week-end : le Salon des goûts à Vauvert et la Foire de la pomme et l'oignon au Vigan. Justement au niveau de la consommation locale, les Gardois étaient 55% à opter pour ce choix d'alimentation lors du questionnaire préalable. Un résultat parmi les mieux placés par rapport aux autres départements.

Le bulletin de participation est disponible dans les Maisons de Région. L'autre possibilité de participer se trouve en ligne, via le site laregion.fr/alimentation. La consultation va ainsi durer jusqu'au 15 novembre. Ce sera ensuite aux élus régionaux de "bosser" en votant le pacte régional pour une alimentation durable lors de l'assemblée plénière de décembre. Pour une mise en place dès janvier ? C'est ce qui est prévu afin que les citoyens puissent rapidement voir les résultats de cette consultation quasi unique en France.

Corentin Corger

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité