ActualitésSociété

NÎMES Urbanissime investit le Chemin Bas

Le parcours urbain proposé au départ du Chemin Bas (Photo Anthony Maurin).

Jusqu'à fin novembre, la ville de Nîmes met en valeur les cultures urbaines.

Le réseau des bibliothèques, le service valorisation et diffusion des patrimoines et les centres sociaux de la Ville proposent de les découvrir dans les différents quartiers de Nîmes au travers d’Urbanissime. Fait de rencontres, d’échanges, d’ateliers, d’expositions, de concerts, de spectacles et d’animations, cet événement pluridisciplinaire invite à découvrir le monde sans limite du street art. À travers cette initiative inédite, le but de l'opération est de favoriser l’art pour tous en apportant une reconnaissance institutionnelle à ceux qui font vivre les cultures urbaines à Nîmes.

Urbanissime débarquait au Chemin Bas d'Avignon (Photo Anthony Maurin).

Devant le centre André-Malraux du Chemin Bas D'Avignon, le son est de sortie, comme le vent d'ailleurs. Le soleil brille mais la culture urbaine prend le dessus et en période de vacances scolaires, un mercredi qui plus est, les enfants sont nombreux ! La vie, les cris, la joie de se retrouver et de découvrir autre chose. L'utile fierté de participer dans une ambiance aux couleurs de l'humanisme local, simple et festif.

Le sujet du jeu du jour est un parcours urbain, version "urbanissime". Dédié aux jeunes de 15 à 17 ans, ce petit tour de ville offrait un parcours ponctué d’œuvres d'art et de points d'étapes créés avec et par les jeunes pour mettre en valeur un lieu, une situation, une oeuvre spéciale... Une balade à la découverte légère et aux prestes images. Un cheminement ludique en plusieurs points du Chemin Bas à Gambetta.

Beaucoup de monde au départ du parcours (Photo Anthony Maurin).

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, le street art est un mouvement artistique qui regroupe des œuvres conçues dans la rue. Exposées aux yeux de tous et victimes du temps qui passe, elles sont éphémères, ce qui leur confère un statut d’œuvre vivante. Elles foisonnent et se développent grâce aux artistes d’univers différents mais qui ont la même passion.

Le programme complet d'Urbanissime est à consulter ici.

(Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité