A la uneActualitésSociété

GARD Le salon aux goûts remarquables

Se tient à Montcalm le 1er salon des goûts de France dans le Gard.

(Photo Anthony Maurin).

Avis aux amateurs de belles et bonnes choses, c'est à la manade Saint-Louis à Montcalm, entre Aigues-Mortes et Saint-Gilles mais sur la commune de Vauvert qu'il vous faudra braver les éléments pour réchauffer cœurs et tripes en cet automne quasi hivernal.

À chaque zone touristique son salon. Mais le salon du jour regroupait une très grande partie des goûts français car nous allons parler du 1er salon des Sites Remarquables du goût en France, organisé en Camargue. Comme le tourisme est une ressource primordiale de notre charmant territoire, il ne faut pas oublier les fondements de la réception et les valeurs de l’accueil. Pour s’y préparer, autant mettre toutes les chances de son côté.

La traditionnelle cabane de gardian (Photo Anthony Maurin).

C’est ce que fait le Site Remarquable du goût en Camargue avec la création de son tout premier salon. Un moment de partage, de convivialité et de découverte à l’heure où la saison s’achève et où il faut déjà se positionner pour celle à venir.

Un Site Remarquable du Goût doit signifier l’accord parfait entre un produit de terroir de qualité et son territoire de production. Ici, en Camargue, c’est le taureau qui a été choisi. Lui, le roi noir, le sauvage cornu à la chair charnue. En général, les produits estampillés " Sites Remarquables du Gout " racontent une histoire.

La Camargue et la France entière sont à la manade Saint-Louis (Photo Anthony Maurin).

Toujours la même, mais forcément différente d’un territoire à l’autre. Le point commun ? La narration d’un paysage, d’un patrimoine et d’activités humaines qui offrent des produits de qualité. Et naturellement, leur mise en valeur.

Des Vosges en passant par le sud-ouest ou encore la Vendée, les produits culinaires et gastronomique sont légion (Photo Anthony Maurin).

Au programme de ce premier salon gardois, ou plutôt camarguais, des stands qui représentaient le territoire mais aussi et surtout des dégustations de produits, des repas de terroir, des animations culturelles et musicales, des visites guidées d’une manade avec du tri, des courses ou une ferrade, des démonstrations réalisées par des écoles taurines… Bref, tout cela avec ou sans la pluie, ici, à la manade Saint-Louis à Montcalm, on s’adapte !

Les consommateurs s'en donnent à cœur joie pour goûter et décident bien souvent d'acheter (Photo Anthony Maurin).

Sont réunis à Montcalm, du Kirsch de Fougeroles, du fromage de Comté, des Sardines de Saint-Gilles Croix de Vie, des pruneaux d’Agen, des Carpes de la Dombe, les vins de Châteauneuf, les charcuteries fumées des Vosges, les oignons doux des Cévennes, les truffes de l’Uzège (informations), le Cognac de Grande Champagne, les olives et leur huile nîmoises et forcément du taureau de Camargue… On y a même vu un magnifique stand où le veau est roi.

Les traditions musicales locales (Photo Anthony Maurin).

Mais revenons au taureau, le vrai roi de ce Site Remarquable, souligne l’impétuosité de la Camargue. Il révèle aussi sa dureté, sa beauté, sa rugosité et sa majesté. Son élevage à des fins de jeux taurins, ferait presque oublier que le taureau de Camargue est l’une des meilleures viandes bovines françaises. Récompensée par une AOP dès 1996, c’est une viande fine, peu grasse, au goût unique.

Pendant que certains dégustent, d'autres découpent (Photo Anthony Maurin).

En plus d’être effectivement un délice pour les yeux et les papilles, le taureau de Camargue est élevé par des manadiers et fait vivre toute une filière économique. L’élevage se pratique de manière traditionnelle les animaux conservent leur instinct sauvage car ils pâturent toute l’année en extérieur de manière extensive (un animal adulte sur 1,5 hectare), sur des milieux variés. Mais le seul et fantastique taureau ne peut pas tout faire… Un Site Remarquable doit l’être à plus d’un titre.

Un peu de charcuterie pour les longues soirées d"hiver (Photo Anthony Maurin).

Côté nature, étangs et lagunes se disputent l’espace. Ils sont le refuge d’une faune et d’une flore également remarquables. Plus de la moitié des 660 espèces d’oiseaux d’Europe sont visibles en Camargue. Parmi eux, se remarque les colonies de flamants roses. Au milieu des roseaux, les chevaux blancs de Camargue, vivent en harmonie avec les taureaux en livrée noire.

Côté plaisirs de la table, les produits de terroir, dont la traditionnelle gardiane de taureau et son indispensable riz de Camargue proposent des saveurs typiques. Autres saveurs, celles de l’aigrillade Saint-Gilloise. Et on ne vous parle pas du vin…

Les vêtements couleurs de sud (Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité