ActualitésEconomieSociété

FOURQUES L’impression textile, Cap Solutions y croit

Marc Romero et son fils Thomas voient l'impression textile comme une technologie d'avenir (photo Corentin Corger)

Basée à Fourques et spécialisée dans l'impression, Cap Solutions se concentre désormais sur le développement de l'imprimante textile, plus productive que le flocage traditionnel. 

Cap Solutions, implantée à Fourques, propose différentes solutions d'impressions dans son seul magasin, pour l'instant, ouvert à Istres. Une toute nouvelle imprimante vient d'intégrer la boutique, la Ricoh RI 100, à laquelle le chef d'entreprise Marc Romero, croit beaucoup. Cet appareil permet d'imprimer n'importe quel motif sur du textile. "La force du produit, c'est la qualité et la rapidité. En dix minutes, on peut personnaliser un t-shirt", explique l'entrepreneur.

C'est son fils, Thomas, qui s'occupe de la démonstration. Rapide mise en page graphique sur ordinateur, les possibilités sont infinies et lancement de l'impression. Une fois le t-shirt posé sur le socle, il est d'abord repassé pour être parfaitement plat. Place ensuite à l'impression, environ trois minutes. Puis la fusion qui s'effectue dans un petit four chauffé à 150 degrés. L'opération dure au maximum dix minutes pour un résultat qui semble propre. "On garantit une vingtaine de lavage", explique Thomas, commercial chez Cap Solutions.

Thomas en a surpris plus d'un lors de la journée du numérique (photo Corentin Corger)

Des t-shirts personnalisés qui ont souvent vocation à être portés ponctuellement. Pourtant, le fondateur de Cap Solutions croit à son développement, "avec ce produit, on crée la différence et l'investissement n'est pas démesuré." 3 000 euros pour le premier modèle. Mais comment toucher le grand public quand la technique du flocage semble avoir pris largement le dessus ? "Pour cette imprimante il n'y a pas encore la visibilité. Mais ça peut intéresser les clubs sportifs avec une composition spéciale pour chacun des enfants." Gain de temps et d'argent par rapport au flocage.

C'est justement sur ce marché que Marc Romero compte attaquer en équipant des magasins de sport. Il doit d'ailleurs rencontrer une grande enseigne pour proposer ce produit. Une innovation qui, "pourrait redonner de l'allant au marché du textile qui s’essouffle", selon lui. L'entreprise a déjà pu constater la curiosité des clients dans le magasin situé à Istres, "il y a un effet waouh quand les gens voient l'imprimante", souligne Thomas. Avec seulement l'impression, il faut compter 12 euros. Exposée lors de la journée du numérique au collège Federico Garcia Lorca de Bellegarde, la machine a eu du succès. Chez les petits mais aussi chez les grands où chacun est reparti avec son t-shirt souvenir.

 

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité