Société

NÎMES Eau secours 30 change de président mais pas de combat

Il y a du changement à la tête de l’association nîmoise : Pierre-Marie Chaze, le président fondateur, passe la main à Robert Nicolas.

Robert Nicolas, le nouveau président d'Eau secours 30 (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Eau secours 30 a changé de président. C’est Robert Nicolas qui prend la succession de Pierre-Marie Chaze.

« J’ai besoin de me reposer et de prendre du recul ». C’est en ces termes, que Pierre-Marie Chaze, le président fondateur de l’association Eau secours 30, a expliqué sa décision de passer la main. Il a précisé qu’il restait membre de l’association, plus exactement dans la commission ‘Assainissement individuel’. C’est Robert Nicolas qui a été élu, pour le remplacer, lors du dernier conseil d’administration. Le nouveau président a déclaré qu’il allait « continuer l’œuvre de son prédécesseur ».

Le changement à la tête de l'ES30 n’aura pas d’effet sur les objectifs de l’association, qui sont d’informer les usagers sur les règlements en vigueur et intervenir dans le débat public sur les questions de gestion des ressources. Claude Allet, de la commission ‘Eau potable’, a déploré que « la commission de contrôle financier mise en place en mars 2018 ne s’est pas réunie depuis. ». L’écologie a été également évoquée par Robert Nicolas : « l’Agglo doit aider les pollueurs à moins polluer ». Eau Secours 30 est membre en qualité de personne qualifiée pour les commissions suivantes de Nîmes Métropole : Conseil d’exploitation du SPANC (Service public d'assainissement non collectif) et la commission de contrôle financier.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité