ActualitésSociété

NÎMES Pour les déplacements doux, c’est maintenant qu’il faut s’exprimer !

À l'instar des voies vertes, les déplacements doux urbains usent du vélo, de la trottinette ou des rollers... Et bien sûr de la marche à pied (Photo Anthony Maurin).

À Nîmes, afin d'élaborer un schéma directeur des modes doux et de développer la pratique du vélo et de la marche à pied, la Ville invite les Nîmois et tous ceux qui fréquentent régulièrement la cité des Antonin à participer à une enquête en ligne, anonyme et confidentielle, jusqu'au 16 novembre.

Cette démarche vise à établir une stratégie de développement du vélo et de la marche. Le bureau d'études Codra, spécialisé dans l'urbanisme et la mobilité, accompagne la Ville dans cette démarche. Dans ce cadre, une enquête pour mieux connaitre les pratiques de déplacements des Nîmois est en cours afin de mettre en place des solutions répondant au mieux à leurs besoins.

Ce questionnaire comporte une trentaine de questions et ne prend que quelques minutes. Les réponses restent confidentielles, anonymes et demeurent personnelles. Les membres d’un même ménage peuvent, s’ils le souhaitent, remplir chacun un questionnaire distinct. Il est à compléter et à valider en ligne.

Sont ainsi visées toutes les habitudes de déplacements, les mobilités de proximité et du quotidien, liées à l’emploi, l’enseignement, le récréatif, les administrations publiques et de santé mais aussi de transit ou de tourisme. Quels que soient les modes de déplacements utilisés, tous les avis sont susceptibles d'intéresser la municipalité.

Des enjeux de développement durable, de bien-être et de santé président à l'amélioration des conditions de mobilité. Cette démarche devrait contribuer à développer une vision sur le long terme en phase avec les attentes et pratiques des usagers et conduira à des propositions d’amélioration des aménagements existants et des services dédiés (apprentissage, communication, sensibilisation…). Le questionnaire vient en complément d’un  travail de diagnostic de terrain sur les aménagements, ainsi que les besoins, équipements et améliorations à prévoir.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES Pour les déplacements doux, c’est maintenant qu’il faut s’exprimer !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité