ActualitésCulture

ALÈS Le 10e Automne palestinien s’ouvre le 9 novembre

Jacqueline Vila Mir et Françoise Leblon de l'association France Palestine solidarité Alès Cévennes. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

L’association France Palestine solidarité Alès Cévennes organise son dixième Automne palestinien, du 9 au 30 novembre 2018.

2018 marque les 70 ans de la création de l’État d’Israël. Un sombre anniversaire pour l’association France Palestine solidarité qui œuvre, depuis sa création en 2001, à la réalisation des droits nationaux du peuple palestinien. Pour la dixième année consécutive dans le bassin alésien, l’automne palestinien est l’occasion de rappeler la dure réalité du conflit. « La situation est extrêmement inquiétante avec le développement de la colonisation, les expulsions, les destructions, sans oublier la répression armée sur les manifestants de la Marche du retour », explique Françoise Leblon, présidente de l’association.

Sur l’affiche de l’Automne palestinien, on découvre le portrait de Razan, une jeune infirmière secouriste assassinée à Gaza, le 1er juin 2018, par un sniper israélien. « Les snipers utilisent des balles explosives qui laissent des morts, des blessés et une jeunesse mutilée », souligne Françoise Leblon. Dans ce contexte de « violences exacerbées », l’association alésienne a préparé tout un programme rythmé de rencontres, conférences, cinéma, débats, exposition dans différents lieux : Alès, Saint-Hilaire-de-Brethmas, Saint-Martin-de-Valgalgues, Barjac, Cendras, Saint-Jean-du-Pin et La Grand’Combe.

Pour nourrir les échanges, quatre Palestiniens sont attendus. Nadia Harb, de Bethléem, viendra présenter les activités de l’association qu’elle dirige et dont la vocation est de donner aux femmes victimes de violences la capacité de lutter et de mettre en œuvre des initiatives locales dans les zones rurales palestiniennes. L’écrivain et journaliste culturel Saleem Albeik, originaire de Tarshiha et des camps palestiniens en Syrie, viendra parler de son livre, Deux tickets pour Safouriyya, où il aborde notamment la question de l’identité palestinienne, le débat sur l’appartenance à un lieu mais aussi la condition de réfugié.

Il y aura également Wissam Alhaj, Palestinien de la bande de Gaza, qui est aujourd’hui journaliste indépendant basé à Paris. Il participera au débat qui suivra la projection du film Samouni Road, primé lors de la Quinzaine des réalisateurs 2018, et dont il est le dialoguiste et traducteur. Enfin, Olivia Elias, poétesse née à Haïfa, proposera une lecture de poèmes lors de la soirée de clôture. D’autres invités sont attendus, jusqu’à la fin du mois de novembre, autour de ce 10e Automne palestinien en Cévennes.

Le programme complet en cliquant ici.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité