A la uneActualitésEconomie

MARDI ÉCO Entreprises solidaires, économie universelle

Jusqu'au 9 novembre, partez à la rencontre d'une économie basée sur l'humain et poussez les portes des sociétés qui participent à cette quatrième session du mois de l'économie sociale et solidaire dans le Gard.

Les cuves d'Héracles à Vergèze, une société solidaire.

L'Économie sociale et solidaire dans le Gard est une force économique non négligeable car elle représente la bagatelle de plus de 10 % du PIB gardois, plus de 12 % des salariés du secteur privé (4 000 entreprises) et 23 000 salariés et entrepreneurs.

Les entreprises de l’ESS répondent à des besoins d’utilité sociale dans les territoires gardois. Initiées par le Département, avec l’appui de l’union régionale des SCOP (sociétés coopératives et participatives) et du réseau COOP de France Occitanie, des journées portes ouvertes auront pour objectif de faire connaître les activités et le modèle économique et social des entreprises coopératives.

Jusqu'au 9 novembre, les entreprises coopératives vous ouvrent leurs portes à Nîmes, Caissargues, Alès, Montpezat, Beaucaire, Vergèze Sauve... À chaque journée son temps fort. Entrepreneurs passionnés et citoyens se proposent de vous faire découvrir une économie locale, fondée sur l’épanouissement des hommes et des femmes, soucieuse de partager des valeurs humanistes, guidée par des principes de solidarité et de responsabilité : partage des bénéfices, gestion démocratique. Le fonctionnement pérenne de leur structure démontre qu’il est possible de produire et de réussir en s’adossant à une autre conception du monde du travail.

Meex, à Sauve, accompagne les enfants en difficulté.

Pour Denis Bouad, président du Conseil départemental du Gard, " créatrice de richesses sociales, l’économie sociale et solidaire et les structures qui la composent défendent des modèles alternatifs d’entrepreneuriat, de consommation et de production. Elle encourage des valeurs éthiques de gestion et un mode de gouvernance démocratique et participative, principes pleinement partagés par le Département. "

En plus de ces journées, les coopératives sont en première ligne dans la lutte contre l’exclusion sociale, la prise en charge des Gardoises et Gardois en manque d’autonomie, la lutte contre l’isolement et le développement du lien social par le loisir, la culture et le sport… La soirée du 27 novembre, 18h, aux Archives Départementales du Gard a pour objectif de les informer sur une offre de services innovante et diversifiée proposée par l’ensemble des acteurs économiques, telle que des prêts solidaires, des financements participatifs, des outils développés par des fondations et le secteur public.

Le programme exhaustif de ces journées est à retrouver au Service Mission économie Sociale et Solidaire 11, rue court de Gébelin - 30 000 Nîmes - 04.66.27.34.71 ou directement ici.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 33 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité