ActualitésPolitique

ASSEMBLÉE NATIONALE Budget de la Défense : Olivier Gaillard remet son quatrième rapport

Olivier Gaillard.

Rapporteur des crédits du budget défense pour 2019, le député Olivier Gaillard a remis, vendredi dernier, son dernier rapport dans lequel il s’attache particulièrement aux conditions de vie du soldat et de sa famille.

Depuis environ un an, le député de la cinquième circonscription du Gard, rapporteur spécial du budget de la défense, a remis quatre rapports portant sur les moyens budgétaires consacrés à la défense nationale. Dans son dernier, il passe au crible les crédits de la mission Défense du budget 2019, qui augmente de 1,7 milliards d’euros cette année.

Cette analyse budgétaire est nourrie de ses échanges et constations lors de ses visites au 503 Régiment du Train et au 2e Régiment étranger d’infanterie, à Garons et à Nîmes. « L’armée a beaucoup à dire, non seulement sur les gros équipements et matériels, mais aussi sur des sujets à taille humaine : les conditions du casernement, le petit équipement, l’articulation des phases de préparation et d’engagement opérationnel, à l’intérieur comme à l’extérieur, et la vie de famille en lien avec l’engagement », confie Olivier Gaillard, à travers un communiqué. Son analyse permet également de vérifier « la réalité de l’effort financier réalisé en direction du soldat et de sa famille », dans un contexte où la fidélisation du personnel de la Défense nationale constitue un enjeu majeur.

Pour l’élu parlementaire, « la trajectoire ambitieuse de la nouvelle programmation militaire est respectée, basée sur des prévisions plus sincères que par le passé. Le surcoût des opérations extérieures est mieux estimé. Les crédits soutiennent, notamment, la modernisation des infrastructures des régiments de base. » Il souligne également « l’effort budgétaire du Plan famille, doté de moyens significatifs – 300 millions sur les cinq ans. » Un plan qui « participe à l’amélioration de la condition du militaire du rang, à son quotidien tout comme à celui de sa famille. »

En conclusion, « ce budget défense est à l’image de la loi de programmation militaire adoptée avant l’été dernier. Il mise sur les tableaux déterminant pour le futur de nos armées : la préparation des Hommes et des matériels, l’investissement dans l’espace cyber et le renseignement, pour disposer de capacités face aux périls de la grande instabilité mondiale actuelle. Il en va aussi de la crédibilité de la France qui défend l’idée d’une Europe de la défense de coopérations renforcées, mutualisant davantage les dépenses. »

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité