Economie

GARD Le Département s’engage pour le « Mois de l’Économie sociale et solidaire »

Bérengère Noguier ,conseillère départementale déléguée à l’Économie sociale et solidaire a visité une entreprise solidaire nîmoise ce début de semaine ("Design a New Style", rue Salomon Reinach)

Pour la 4e année consécutive, dans le cadre du "Mois de l’Économie Sociale et Solidaire" (ESS) 2018, entre le 5 et le 27 novembre, le Département et ses partenaires se mobilisent pour faire évoluer les regards sur l’ESS au travers de deux événements qui permettront de faire découvrir au grand public les entreprises coopératives et d’éclairer les porteurs de projet sur le financement des structures coopératives.

« Créatrice de richesses sociales, l’économie sociale et solidaire et les structures qui la composent défendent des modèles alternatifs entrepreneuriat, de consommation et de production. Elle encourage des valeurs éthiques de gestion et un mode de gouvernance démocratique et participative, principes pleinement partagés par le Département », rappelle Denis Bouad, président du conseil départemental.

L’entreprise coopérative, quesaco ?

L’Économie Sociale et solidaire dans le Gard est une force économique non négligeable : plus de 10 % du produit intérieur brut (PIB) gardois, plus de 12 % des salariés du secteur privé, soit 4 000 entreprises et 23 000 salariés et entrepreneurs. Pourtant, de nombreux Gardois ignorent encore tout de la réussite de ces entreprises et de la viabilité de leur modèle.

C’est pourquoi, le Département, sous la houlette de Bérengère Noguier, conseillère départementale déléguée à l’Économie sociale et solidaire, a choisi, cette année, d’impulser des portes ouvertes au sein des coopératives gardoises, en lien avec la Chambre Régionale de l’Économie sociale et solidaire, l’Union régionale des SCOP et COOP de France. Ainsi, 11 coopératives réparties sur le territoire se sont portées volontaires pour cette opération inédite.

Financer l'Économie sociale et solidaire : nouveaux outils, nouvelles opportunités

Les coopératives sont en première ligne dans la lutte contre l’exclusion sociale, la prise en charge des Gardoises et Gardois en manque d’autonomie, la lutte contre l’isolement et le développement du lien social par le loisir, la culture et le sport… L’assemblée départementale s’est engagée à la promouvoir et à faciliter leur développement sur l’ensemble du territoire, notamment via le recours à l’introduction de la clause sociale dans les marchés publics. De nombreux outils financiers et techniques existent pour les accompagner tout au long de leur existence.

Organisée le 27 novembre (à 18h) aux Archives départementales du Gard, une soirée dédiée aura pour objectif de les informer sur une offre de services innovante et diversifiée proposée par l’ensemble des acteurs économiques, telles que des prêts solidaires, des financements participatifs, des outils développés par des fondations et le secteur public.

Tout le programme est accessible sur le lien suivant : Programme-ESS-2018_210x150

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité