A la uneActualitésSociété

L’IMAGE DU JOUR Quand les feux s’éteignent au milieu du périph’

Les feux ont cessé de fonctionner pendant quelques minutes (photo Corentin Corger)

C'est une scène surréaliste, qui heureusement n'a duré que quelques minutes au milieu du périphérique de Nîmes, sur l'Avenue Président Salvador Allende.

Au croisement, bien fourni de feux tricolores, entre l'Avenue du Général Leclerc qui mène à la Gare de Nîmes et l'Avenue Pierre Mendès France, direction Route d'Arles, ce carrefour de la circulation nîmoise s'est retrouvé, pendant quelques minutes en ce début d'après-midi, dépourvu de feux de signalisation. D'autres feux ont sans doute été touchés le long de cet axe qui borde la ville.

La circulation s'est improvisée, mais heureusement aucune collision n'a été déplorée (photo Corentin Corger)

Un dysfonctionnement qui a entraîné des scènes très dangereuses puisque ce sont les automobilistes qui faisaient leurs propres règles de circulation. Avant qu'un accident ne survienne, la situation a vite été maîtrisée. Un agent est rapidement intervenu, expliquant, "que la pluie faisait parfois sauter le réseau". La réparation a permis de rapidement rallumer les feux et le trafic a pu reprendre calmement.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “L’IMAGE DU JOUR Quand les feux s’éteignent au milieu du périph’”

  1. Quand il y aura t il un rond point digne de ce nom sur ce carrefour. J’ai 40 ans et je n’ai jamais vu un changement d’organisation plus sécuritaire en 40 ans sur ce carrefour….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité