A la uneActualitésEconomie

NÎMES Le BIC Innov’up : 30 ans d’accompagnement de start-up

L'incubateur d'entreprises créé par la Chambre de commerce et d'industrie du Gard en 1988 a fêté ses 30 ans.

Virginie Monnier-Mangue, présidente de BIC Innovup, et Éric Giraudier, président de la CCI Gard (photo Corentin Corger)

Mardi soir, la salle de spectacle Paloma à Nîmes a été investie par les acteurs de la création d'entreprise et les dirigeants qui en ont bénéficié. L'incubateur nîmois, le BIC Innov'up fêtait ses 30 ans. 

En 1988, la CCI (Chambre de commerce et d'industrie) du Gard fait le choix de créer une structure spécialisée pour accompagner la création et le développement d'entreprises innovantes. Elle obtient de la commission européenne, le label BIC (Business innovation center) et devient précurseur pour soutenir les start-up, un terme encore méconnu à cette époque. Depuis 30 ans, le BIC Innov'up n'a pas cessé son activité avec près de 180 start-up accompagnées qui ont abouti sur 1 400 emplois dans le Gard. L'incubateur intervient avant la création, pendant, mais aussi après pour permettre à l'entreprise de s'implanter dans son secteur d'activité. Ainsi, le BIC peut se targuer d'afficher un taux de pérennité de 94% sur trois ans et de 88% sur cinq ans.

"Le Gard est un terroir d'entrepreneurs. Mes prédécesseurs ont eu la vista. Nous sommes la seule CCI d'Occitanie à porter ce type de projet", reconnaît Éric Giraudier, l'actuel président de la CCI 30. La volonté était également de mettre en relation ces jeunes entreprises avec les grands groupes. En 2008, une pépinière d'entreprises innovantes voit le jour sous le nom de La Station, basée au Parc Georges Besse à Nîmes.

Le tournant arrive en 2016 : avec l'installation du BIC dans ses locaux et la création d'un espace de co-working. L'incubateur a vocation à lancer l'entreprise mais une fois que le bébé a bien grandi, ce dernier peut avoir envie de changer d'air et de quitter le giron familial. Ce qui a été le cas pour certaines d'entre elles. "Vous avez deux métropoles (Toulouse et Montpellier) qui n'irriguent pas. Il faut donc que l'ensemble des acteurs de notre territoire ait une volonté commune d'entreprendre pour les empêcher de partir", répond Éric Giraudier, au moment d'aborder le sujet.

Pour cet anniversaire, des tables rondes étaient organisées sur les thèmes de "LOpen innovation : quand les grand groupes boostent les start-up et les start-up réveillent l'industrie". Des échanges animés par des acteurs Laurent Biancardini de la société FunBIM, venus porter témoignages.

Un exemple concret : FunBIM

Arrivée sur scène en trottinette électrique ! Pour les 30 ans on fait les choses en grand (photo Corentin Corger)

Pour comprendre en quoi consiste concrètement l'accompagnement du BIC Innov'up, rien de mieux que le témoignage d'un patron de start-up. Laurent Biancardini, 32 ans, a travaillé seul dans son coin pendant quatre ans sur un logiciel pour le BTP qui permet de repérer les éventuelles failles durant une construction. "J'avais mon idée, mon projet pour le commercialiser. J'ai sollicité le BIC en novembre 2017", explique cet innovateur. "Ils m'ont aidé dans la démarche administrative pour créer mon entreprise, trouver des financements et héberger mon activité." Des loyers intéressants pour se lancer qui fluctuent au fil des années.

Cela fait un an que Laurent est installé à La Station et cette évolution au cœur d'une pépinière d'entreprises lui semble très bénéfique : "cette mise en relation crée une dynamique de partenariat et de coopération entre nous". Désormais Laurent travaille avec son ancien employeur, Vinci construction. "il y a quelques années le côté start-up, ça ne les branchaient pas trop. Mais je pense qu'aujourd'hui j'aurais pu développer mon logiciel chez eux." Une bonne pioche pour l'incubateur gardois comme pour ces dizaines d'autres entreprises créées par le passé. Et pour ses 30 ans, on peut seulement souhaiter au BIC Innov'up que l'innovation continue !

Corentin Corger

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité