A la uneActualitésSociété

GARD Le prélèvement à la source, un PAS de plus…

La direction départementale des finances publiques du Gard (Photo Anthony Maurin).

Revenir sur l'actualité avec le Prélèvement à la source (PAS) une nouvelle réforme mise en oeuvre cette année et qui demande toujours plus de pédagogie.

Pour le directeur départemental des finances publiques, Frédéric Guin, " nous suivons le calendrier prévu et nous avons le sentiment que cette réforme commence à être comprise. Nous n'avons pas d'inquiétude particulière mais il reste encore beaucoup de questions et de sujets à régler, c'est normal. "

Il faut dire que le changement est radical. L’entrée en vigueur du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu est fixée au 1er janvier prochain. Il vise à adapter le recouvrement de l'impôt au titre d'une année à la situation réelle de l'usager (revenus, événements de vie) au titre de cette même année, sans en modifier les règles de calcul. Il a pour objectif de supprimer le décalage d'un an entre la perception des revenus et le paiement de l'impôt sur ces revenus. Vous pouvez simuler votre prélèvement.

Pour 95 % des salariés tout ira bien

Depuis cet été, la transmission de votre taux de prélèvement a dû être acté par votre employeur et les finances publiques sont en train de s'assurer de la non-obsolescence des logiciels traitants les fiches de paies. " Nous sommes confiants, pour 95 % des salariés. Tout ira bien mais tout devrait être prêt d'ici la fin de l'année. Nous n'en sommes encore qu'à la phase de préfiguration mais le mieux, c'est de se renseigner et de vérifier votre taux de prélèvement ", poursuit le directeur en assurant que le Gard est en ligne avec les trajectoires décidées. Il faudrait deux mois avant que votre nouveau taux soit effectif, c'est un changement culturel qui prend du temps à être généralisé.

Au centre, Frédéric Guin, directeur départemental gardois, à gauche, Claudine Bady responsable de la division en charge de la fiscalité des particuliers et des professionnels, correspondante départementale pour le prélèvement à la source, et à droite, Hervé Pouyanné, directeur du pôle métiers de gestion fiscale et gestion publique (Photo Anthony Maurin).

Une attention particulière sera portée sur les PME-TPE, nombreuses dans le Gard. Déclaration sociale nominative, titre emploi service entreprise, expert comptable ou cabinet d'expertise : toutes les solutions sont bonnes pour assurer ses arrières. Pour les contribuables qui changent de situation ou pour les primo-salariés, des outils sont également mis en place ." mais le mieux reste d'utiliser le 0811 368 368, numéro d'appel qui est payant (0.06 euro par minute) mais qui sera gratuit au 1er janvier 2019. Nous aurons des erreurs mais tout est fait pour qu'elles soient rapidement corrigées. Le système est fait pour fonctionner mais c'est complexe ", assure Frédéric Guin.

Technicité et application

Des tutoriels explicatifs sont à regarder sur le site web des impôts. Des outils de simulation sont aussi disponibles et pour les employeurs, le kit collecteur est une belle affaire pour comprendre la chose. D'ailleurs, rappelons que l'employeur ne sait rien sur votre situation personnelle. Enfin pas plus que par le passé... Les impôts demeurent votre interlocuteur principal. Quoi qu'il en soit, vous devez encore et toujours déposer votre déclaration de revenus. " Aujourd'hui nous sommes encore dans un entre-deux, il y a des caractères techniques difficiles à intégrer ", conclut notre interlocuteur.

Pour les 426 000 foyers fiscaux gardois, le problème sera limité mais une bonne nouvelle pourrait contrebalancer les couacs : les crédits d'impôt. L'État versera un acompte de 60 % dès janvier 2019. Ne changez pas vos habitudes mais si vous souhaitez régulariser votre situation (aide à la personne, don aux œuvres, investissement immobilier...) appelez et rectifiez. Sinon, les Impôts le feront d'eux mêmes l'an prochain... À vous de voir.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 33 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité