ActualitésSociété

NÎMES Plus de 9 000 euros récoltés pour les sinistrés de l’Aude

Succès pour la soirée caritative, "Parce que les Nîmois n'oublient pas", avec en clou du spectacle le maillot du Nîmes Olympique vendu 1 300 euros.

Entre 250 et 300 personnes étaient présentes à cette soirée organisée à la Brasserie des Antonins (photo Corentin Corger)

La soirée caritative organisée au profit des sinistrés de l'Aude a permis de récolter au total plus de 9 000 euros grâce à des enchères réussies. 

"Parce que les Nîmois n'oublient pas !" est un collectif de commerçants né après les terribles inondations survenues dans l'Aude. Avec le soutien du Rotary local, une soirée caritative était organisée, ce mercredi soir, à la brasserie des Antonins, en face des arènes. En comptant les droits d'entrée, de cinq euros, les consommations, les dons et les enchères, ce sont plus de 9 000 euros qui ont été récoltés et qui seront reversés. Des fonds qui vont servir pour trois projets définis : la reconstruction de l'école de Conques et ses 11 classes totalement dévastées, la boulangerie de Leuc et le centre Croix-Rouge de Carcassonne.

Dans cette cagnotte, 1 700 euros ont été donnés par les commerçants nîmois réunis au sein du Cercle Licence IV. Une grande partie de la somme provient de la mise à l'encan des maillots et ballons des équipes sportives nîmoises qui ont rencontré un franc succès. Une vente aux enchères réalisée dans les règles avec Pierre Champion, dans le rôle du commissaire-priseur, dont la renommée est internationale. Le premier lot était le ballon de rugby du RCN dédicacé par tous les joueurs. Après une lutte acharnée entre Olivier Jalaguier de la société Terraluna et Alain Saud, de l'entreprise SCE events, le dernier mot est revenu au patron de l'agence de communication avec une offre à 450 euros.

Alain Saud et Milko arborent fièrement leurs maillots (photo Corentin Corger)

Le loueur de tribunes s'est rattrapé en remportant le maillot signé de l'USAM pour un montant de 600 euros. Le ballon de handball est lui revenu à la mairie de Nîmes pour 600 euros. Le maillot du RCN s'est vendu 300 euros. Olivier Berlioux, directeur de cabinet de Jean-Paul Fournier, présent hier soir, en a profité pour rappeler que la Ville va voter lors du prochain conseil municipal une subvention exceptionnelle de 50 000 euros au profit des Audois. Le clou de la vente de la soirée a été le maillot du Nîmes Olympique du défenseur Fethi Harek, signé par tous ses coéquipiers, pour lequel les enchères se sont affolées.

Le commissaire-priseur Pierre Champion aux côtés d'Anthony Briançon, Renaud Ripart et Gaëtan Paquiez (photo Corentin Corger)

Poussés par les joueurs Anthony Briançon, Gaëtan Paquiez et Renaud Ripart, les prix ont grimpé pour atteindre 1 300 euros. L'heureux élu se nomme Milko, figure des soirées nîmoises et patron de la discothèque le CKF : "au départ je voulais accueillir la soirée chez moi mais ce n'était pas approprié. C'est important d'être solidaire avec les Audois. En plus, j'adore le NO. Je vais encadrer le maillot et l'accrocher dans la boîte."

Quelques œuvres d'art réalisées par des artistes locaux ont également permis de faire gonfler l'enveloppe. Entre 250 et 300 personnes ont participé à cette soirée. Chargé de reverser les dons, Didier Foucher, président du Rotary de Nîmes, se satisfait de cet événement. "La pluie a certainement freiné quelques personnes. Mais en terme de fonds récoltés, on ne s'attendait pas à ça ! C'est une belle opération avec beaucoup d'humanité", conclut-il. Un beau geste de générosité envers les Audois. Souhaitons, quand même, qu'ils ne soient pas obligés de nous rendre la pareille !

Corentin Corger

Retrouvez en vidéo, les joueurs nîmois en train de faire monter les enchères :

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité