ActualitésCultureSociété

SOMMIÈRES Voyage sur le « camin d’estèlà » avec le groupe Coriandre

Basé à Sommières, Coriandre sort son sixième album de musique "trad'actuelle" occitane, intitulée la voie lactée.

Yves Masson et Denis Galvier, membres du groupe Coriandre (photo Corentin Corger)

En janvier prochain, le groupe Coriandre fêtera ses vingt ans d'existence. Depuis 1999, ces cinq musiciens composent des morceaux en occitan. Ils sortent leur sixième album, "camin d'estèlà", disponible le 7 décembre.

Coriandre est basé à Sommières, à cheval entre deux départements voisins, puisque les membres se composent de trois Gardois et deux Héraultais. Il s'agit au départ d'une association qui soutient la promotion des musiques et danses traditionnelles. Ils classent leur musique dans le "trad'actuelle". "On utilise de la danse traditionnelle occitane que l'on mêle avec des sujets actuels. On a une approche très moderne", explique Yves Masson, chanteur et guitariste du groupe. Dans ce nouvel album, on découvre 15 titres, avec une seule reprise au milieu de nouvelles compositions avec des morceaux où l'occitan se mélange au français.

Un disque en préparation depuis deux ans achevé par quinze jours d'enregistrement à Gallargues. Pourquoi avoir choisi de l'appeler,"camin d'estèlà" ? "Cela signifie la voie lactée en Occitan. Plusieurs de nos morceaux parlaient d'étoiles donc ça s'est fait naturellement", explique le leader, Denis Galvier. Il y a surtout une volonté de moderniser cette culture traditionnelle. "On veut faire de la création dans cette langue. Si elle ne représente que le passé elle va mourir", confie Denis.

Musique ancestrale et texte actuel

Avec le parti-pris d'associer l'occitan à des sujets actuels de la société : "nos textes racontent des histoires d'aujourd'hui. On a une chanson sur le 49.3. Une autre s'intitule ''La Nasse''. On rentre dedans et on ne peut pas en sortir. On pousse tous du même côté alors que c'est une voie sans issue", poursuit celui que l'on retrouve notamment au hautbois languedocien. Leur inspiration est sans limite, "la zone occitanophone va très loin. Elle s'étend sur 32 départements", d'où la trouvaille dans cet album d'un morceau gascon. Et même, "une dédicace avec un morceau occitan sur un son breton".

Ce samedi, le groupe se produira chez lui, à Sommières, pour le 19e Balèti d'Automne à l'espace Lawrence Durell et sera présent aux 20e Trad'Hivernales du 17 au 20 janvier 2019 pour ses 20 ans d'existence. Ce sixième album est disponible dans le commerce à partir du 7 décembre à un tarif approchant les 15 euros.

Corentin Corger

Voici un extrait avec le titre La Nassa :

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité