A la uneActualitésSports GardUSAM

USAM Patient, Nîmes s’impose sur le fil

Face à une solide équipe d'Istres, l'USAM a dû batailler pour s'imposer 27-23 dans les derniers instants

Tobie et l'USAM n'ont pas pris Istres de haut (Photo Chris Mamarazzi)

L'USAM a remporté sa septième victoire de la saison sur le terrain de Istres. Un succès 27-23 qui a mis du temps à se dessiner. 

Pour ce déplacement à Istres, l'USAM était privé d'un joueur à la dernière minute. Victime, hier soir, de vertiges, Micke Brasseleur n'a pas fait le court voyage jusque dans les Bouches-du-Rhône. Même amputé d'un élément, Nîmes restait favori chez l'avant-dernier du classement, toujours à la recherche d'une victoire cette saison. En avant-match, Franck Maurice annonçait que le maître mot ce soir, serait la patience.

Les premières minutes lui donnait raison car son équipe était chahutée. Desbonnet, Rebichon, Nyateu, Dupuy, Nieto, Tobie et Sanad étaient rapidement menés (3-2, 7e). Les visiteurs restaient au contact en poussant leur adversaire à la faute. Deux penalties obtenus dans les cinq premières minutes mais gâchés par Gérard et Sanad. Nieto lui ratait la cible, alors que le but était vide et butait ensuite sur Herbaoui (6-3, 12e). Le gardien istréen, auteur au total de 12 arrêts, était en réussite et gardait les siens en tête.

''Patience", avait dit le coach 

La défense nîmoise a été mise à rude épreuve chez le promu Istres (photo Chris Mamarazzi)

Les Nîmois se reprenaient progressivement et installaient enfin leur jeu. Grâce à une combinaison spéciale nîmoise, relance rapide et magistrale de Desbonnet, Sanad remettait enfin les deux équipes à égalité (9-9, 23e). C'était le tournant du match puisqu'en cinq minutes, l'USAM renversait la situation (9-13, 28e). Nyateu et une double spécialité usamiste permettaient de prendre cette avance. Relance rapide du gardien, interception de Rebichon qui servait Sanad pour un kung-fu très aérien. Un Sanachon comme on dit chez nous !

Pendant ce temps, c'est à dire huit minutes, Istres restait bloqué à neuf buts. En tête à la pause (11-14), les Nîmois repartaient forts (14-17, 39e). Mais Istres ne lâchait pas et revenait à hauteur de son adversaire (18- 18, 46e). Dupuy touchait encore du bois et Rebichon, auteur d'une belle prestation, s'arrachait sur son aile droite pour remettre son USAM en tête (19-18, 47e). Franck Maurice avait raison, il fallait même être très patient pour s'imposer à la Halle polyvalente. Car Istres défendait chèrement sa peau et embêtait sérieusement les visiteurs.

Le capitaine nîmois, Julien Rebichon a été un artisan principal du court succès nîmois (photo Chris Mamarazzi)

Le score était de 20-20 à dix minutes du terme. Gallego prenait les choses en main et inscrivait deux buts d'affilée. Mais impossible de creuser l'écart (23-23, 55e). La vieille garde nîmoise : Desbonnet, avec neuf arrêts, Gallego avec trois buts et surtout Rebichon avec six, ont permis aux siens d'aller chercher la victoire. Un doublé de Sanad et un tir puissant de Nyateu nous laissait souffler à une minute de la fin (23-26, 29e). Pour clore le spectacle, Desbonnet marquait de son propre but et réalisait un dernier arrêt. Vous aviez raison coach, il fallait vraiment être patient !

De Istres, Corentin Corger

9e journée de Lidl starligue

Istres - USAM 23-27 

Halle polyvalente.

Mi-temps : 11-14.

Spectateurs : environ 1 200.

Avertissements à Istres : Tricaud (12e), Daoud (17e),

Avertissement à Nîmes : Nyateu (1e), Nieto (7e),

Deux minutes à Istres : Daoud (3e), Laguillaumie (35e), Boschi (57e)

Deux minutes à Nîmes : Nieto (7e), Salou (11e, 27e), Prandi (46e),

Istres : Cappelle (1/12), Herbaoui (12/28); Tricaud (1/1), Feuchtmann (4/6), Kankaras (1/3), Ruiz (0/1), Boschi (0/6), Capella (1/3), Crepain (1/4), Stojanovic (4/4), Tuzolana (2/3), Crosas (0/1), Laguillaumie (3/3), Guillaume (1/2), Limousin (5/7), Daoud. Entraîneur : Gilles Derot

USAM : Desbonnet (), Paul () ; Gallego (3/3), Rebichon (6/9), Salou (3/3), Nyateu (2/3), Dupuy (2/6), Garain (1/1), Tobie (1/3), Nieto (0/2), Prandi (1/3), George (1/1), Gerard (1/3), Sanad (5/9), Suty. Entraîneur : Franck Maurice.

 

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité