ActualitésNîmes OlympiqueSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT Les indiscrétions sportives de ce mercredi 21 novembre

L'essentiel de l'actualité sportive autour du Nîmes Olympique, de l'USAM et du RCN en cinq infos !

NÎMES OLYMPIQUE

Les Crocos se sont entraînés sur le terrain synthétique ce matin (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

La Bastide sous les eaux. Suite aux fortes pluies tombées dans la nuit de mardi à mercredi, la majorité des pelouses de la Bastide a été inondée. Du coup, les Crocos se sont s’exilés sur le terrain synthétique, le seul qui a été épargné. Hormis les blessés de longue date comme Valdivia et Diallo, les Nîmois, sauf Savanier resté aux soins, ont pu s’entraîner.

Lille, c'est déjà demain. Le LOSC anticipe déjà la fin de la saison. Le club nordiste offrira une place pour chaque abonné, lors de la 34e journée et la réception du Nîmes Olympique, afin de récompenser la fidélité des supporters. Cela promet une belle affluence au stade Pierre-Mauroy, le 28 avril 2019.

Strasbourg décimé. Si les Crocos seront privés de Loïck Landre et Faitout Maouassa, qui seront suspendus, le Racing Club de Strasbourg Alsace devra faire sans certains de ses cadres. Les milieux de terrain Jeremy Grimm (suspendu) et Anthony Gonçalves (blessé), ainsi que le défenseur Kenny Lala (blessé) manqueront à l’appel. Quant à Ludovic Ajorque (phase de reprise), l'ancien partenaire de Bernardoni l'an passé sous les couleurs de Clermont est encore très incertain.

Benoit Millot a arbitré le Nîmes Olympique lors de la septième journée contre Guingamp (photo Anthony Maurin / Objectif Gard)

Un arbitre francilien. C’est Benoit Millot qui sera au sifflet de la rencontre entre le RC Strasbourg et le Nîmes Olympique, samedi au stade de la Meinau. Le francilien de 36 ans a déjà arbitré les Crocos cette saison. C’était lors de la septième journée pour un oubliable Nîmes-Guingamp 0-0. Ce soir-là, il avait averti Loïck Landre, Gaëtan Paquiez et Mustapha Diallo. Les Alsaciens ont également été arbitré par Benoit Millot lors de la deuxième journée face à Saint-Étienne 1-1 et les Vert avaient terminé la rencontre à 10.

USAM

Le Parnasse, le jardin d'Aix. Depuis, que Pays d'Aix et l'USAM évoluent ensemble en première division, le PAUC s'est déjà imposé trois fois lors de ces cinq venues au Parnasse. Une seule victoire à mettre à l'actif des Nîmois. C'était lors de la saison 2015/2016, sur le score de 37-26. La saison dernière, les deux formations s'étaient neutralisées 25-25. Ce soir, à 20h45, le succès sera t-il de retour côté nîmois ?

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité