ActualitésSociété

NÎMES « Et si on parlait de mode antique » au Musée de la romanité ?

Une conférence y sera donnée par Christiane Casanova, spécialiste de la reconstitution de vêtements antiques, mercredi 12 décembre 2018, à 18h30.

Un habitat romain mis en scène au Musée de la romanité (Photo Anthony Maurin).

"Le vêtement à l’époque romaine : utilité et rôle social". C'est le thème de la conférence que Christiane Casanova, spécialiste de la reconstitution de vêtements antiques, donnera le mercredi 12 décembre 2018, à 18h30, au Musée de la romanité.

Le vêtement accompagne les êtres humains depuis des millénaires. Porter un vêtement c’est s’inscrire dans une démarche culturelle et sociale plus qu’une simple nécessité physique. Il est capital de prendre conscience de la symbolique du vêtement et de son rôle social.

En utilisant des données archéologiques, mais aussi historiques, linguistiques et ethnologiques, Christiane Casanova a pu reconstituer des vêtements au plus proche de la réalité historique, à l’aide d’une démarche expérimentale. Sans trop de rapport avec ce qu'elle va dévoiler, les visiteurs du Musée peuvent, s'il se prêtent au jeu du virtuel, enfiler des habits romanisants dans une des salles de l'édifice. Mais revenons à la conférence...

Basée sur l’interactivité, elle explorera différents aspects de la mode antique. Il sera donc question de chiffons, bien sûr, mais aussi de vie quotidienne, de vie sociale, d’artisanat ou encore de commerce. Les différences entre vêtements drapés et vêtements cousus seront également mises en évidence.

Ce travail sur le vêtement est finalement un prétexte. Il sert de fil rouge à une approche de la vie quotidienne antique et permet de jeter un regard différent sur les Romains et la société romaine. Les Gaulois fourniront des éléments comparatifs importants.

À l'auditorium du Musée de la romanité (accès par le 4, rue de la République). Conférence gratuite et sans réservation, sous réserve de places disponibles.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité