Culture

VILLENEUVE Les Rencontres d’Aubergine : lieux inspirants pour artistes inspirés

Les Rencontres d'Aubergine se tiendront du 8 au 31 décembre à Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

« Quoi de plus important que les rencontres, les liens entre les personnes ? » Cette question, posée par l’artiste plasticienne villeneuvoise Éléonore Dadoit Cousin, préside aux premières Rencontres d’Aubergine, un parcours d’art dans Villeneuve, qu’elle s’apprête à proposer.

Tout part d’Aubergine, le restaurant, en plein centre-ville. « C’est le premier lieu où je suis venue à mon arrivée à Villeneuve et j’expose dans le restaurant chaque année en décembre, explique-t-elle. Et lors des soirées de vernissage, j’invite à chaque fois des artistes à s’exprimer sur le thème de l’exposition. C’est un moment partagé. » Le tout dans un lieu qui, autrefois, accueillait les artistes locaux qui aimaient à dessiner sur ses murs. De quoi finir par donner l’idée à l’artiste de proposer non pas une exposition, mais un parcours d’art dans divers lieux de la ville, y compris des lieux insolites, comme un salon de coiffure ou un garage automobile.

« J’ai proposé un thème, "je suis passé(e) par là", à cinq artistes pour six lieux, poursuit Éléonore Dadoit Cousin. Ce sont des lieux inspirants par leur beauté, par les personnes qui les occupent. » Et l’organisatrice a voulu qu’il y ait « un lien entre les artistes et les lieux, une cohérence, une vraie démarche contemporaine tenant compte du lieu et du thème, poursuit-elle. On n’est pas là par hasard. »

De fait, on retrouve les œuvres d’Éléonore Dadoit Cousin à Aubergine (15 rue de la République), avec sa série de photos de moments de vie d’habitants de Villeneuve prises, imprimées et revisitées par ses soins. Celles de Giamanella, artiste textile villeneuvoise, se retrouveront dans le salon de coiffure Kapal (6, rue Marcel-Fabrigoule). Ses méduses en crochet et autres installations verticales aux filaments évanescents évoqueront les cheveux.

L’Avignonnaise Amélie Joos investira quant à elle l’hôtel de l’Atelier (5, rue de la Foire) ses dessins et peintures de personnages dessinés intimes. Direction la cave à vins Les 3 bouteilles (29 bd Frédéric-Mistral) pour les photos du Pertuisien Manuel Pouet, une série de clichés en noir et blanc de vignerons producteurs de vin nature qui met en valeur leur manière de procéder. Enfin, l’artiste venu d’Hyères Pascal Renard exposera dans deux lieux différents, la pizzeria Chez Rita (3, place Saint-Marc) et le garage Euromaster (11, avenue Gabriel-Péri) pour deux démarches différentes.

Côté pizzeria, place à la série « Ecosia search », du nom d’un moteur de recherche sur lequel l’artiste fait des recherches quotidiennes d’images inspirées par un mot au hasard qui entraînent un dessin à l’encre. Côté garage, l’artiste exposera des « portraits masqués », des portraits de personnes dont le visage est recouvert d’un masque, pris en photo puis reproduits en peintures en très grands formats.

Autant de lieux pas franchement habitués pour la plupart à accueillir des expositions, mais un peu plus à accueillir un public large et varié. C’est aussi ce qui intéresse Éléonore Dadoit Cousin : « Ce sont des lieux où les gens vont. Ce qui m’intéresse c’est que des personnes qui ne vont pas forcément pousser la porte des galeries puissent se retrouver en lien avec les artistes. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Les Rencontres d’Aubergine se tiendront du 8 au 31 décembre. Soirée de lancement en présence des artistes le samedi 8 décembre à 20 heures à Aubergine. Plus d’informations ici.

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité