ActualitésSociété

SAINT-GILLES La Ville vend un immeuble aux enchères

Un hôtel particulier situé dans le centre historique de la ville va être vendu aux enchères sur la plateforme Agorastore.fr.

L'immeuble mis à la vente par la Ville

Le bien à vendre date du XVIe siècle et appartenait, à l’origine, à un particulier.

La collectivité indique que l’ensemble de l’immeuble, situé au 2 rue Danton, devra faire l’objet d’une restauration et de mise en valeur mais s'étend sur une surface de 320 m² (sur un terrain de 607 m²). Cliquez ici pour aller voir l'annonce complète. Encore à peine plus de 60 jours pour vous positionner !

Face à une pénurie de logements pour ses fonctionnaires, la mairie a décidé d’acheter ce bien en 1959. Après avoir logé des enseignants et des agents de police, il a abrité plusieurs associations, notamment le Secours Populaire ou Les Restos du cœur. Aujourd’hui le bâtiment est inoccupé et la Ville préfère le valoriser en toute transparence sur internet pour lui donner une seconde vie.

Proche de la mairie, de l'Abbatiale et de commerces et services environnants, cet hôtel particulier remarquable situé en secteur sauvegardé convaincra les amoureux d'histoire et de vieilles pierres, ainsi que les amateurs d'espaces atypiques.
L'immeuble mis à la vente par la Ville


L'immeuble vous propose de voyager à travers les siècles car on y trouve des tiges de voûtement primitives, signe d'édifice religieux primitif (XIIe siècle) mais aussi, sur la façade principale, les traces d'une architecture de la renaissance. Enfin, les cheminées et gypseries, ainsi que les menuiseries, du XIXe siècle, sont à conserver. Le bâtiment est construit en L et présente deux étages.

Compte tenu des éléments architecturaux marquants et du secteur, l'ensemble de l'immeuble devra faire l'objet d'un projet de restauration et de mise en valeur. La date de début d'enchère est prévue le 04/02/2019 midi et celle de la fin de l'enchère le 08/02/2019 à 15h. La mise à prix initiale est de 100 000 euros (hors frais de notaire). La mise minimale d'augmentation est fixée à 5 % du prix actuel.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité