Actualités

GARD Le plan anti hold-up activé pour les fêtes

Gendarmes et policiers mobilisés pour le plan anti hold-up. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Comme chaque fin d'année, dans le cadre de la sécurisation des commerces, le plan anti hold-up est activé aux abords des commerces. Il prendra fin le 13 janvier 2019.

La période des fêtes de fin d’année présente une vulnérabilité particulière en matière de sécurité avec une forte activité économique qui entraîne une fréquentation importante du centre-ville (commerces, marché de Noël, animations de rues), des zones commerciales et des lieux de cultes lors des célébrations religieuses.

Ainsi, pour une meilleure sécurisation des commerces, le plan anti hold-up est activé jusqu’au 13 janvier 2019 avec un renforcement de la présence des forces de sécurité intérieure et des polices municipales. L’objectif de cette visibilité accrue sur le terrain est de dissuader la commission d’actes de malveillance notamment lors de la fermeture des établissements commerciaux ou sensibles.

Par ailleurs, le risque terroriste est toujours à un niveau élevé ce qui nécessite une vigilance particulièrement soutenue lors des grands rassemblements de personnes. Dans le cadre du plan Vigipirate, à la demande du préfet du Gard, en lien avec le délégué militaire départemental, des militaires de l’opération Sentinelle sont déployés dans la ville de Nîmes depuis début décembre et durant toute la période des festivités.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité