A la uneActualitésPolitique

FAIT DU JOUR Yvan Lachaud : « Une collectivité doit être gérée comme une entreprise »

Malgré l'opposition de ses anciens alliés de la Droite nîmoise, le budget 2019 du président de Nîmes métropole a été validé.

Le président de Nîmes métropole aux côtés de son vice-président aux finances, Maurice Gaillard. (Photo : Coralie Mollaret)

Magna Porta, extension de la ligne 2, aéroport, fonds de concours… Retour sur l’exercice 2019 qui se doit de répondre aux nombreux défis de l’agglomération nîmoise.

Objectif Gard : Est-ce que c'est jouissif ? 

Yvan Lachaud : Quoi ?

De faire voter le budget 2019 sans vos ex-alliés Les Républicains nîmois ? 

Jouissif peut-être pas, mais c'est une satisfaction personnelle d'avoir une majorité absolue. Ça veut dire qu'il y a une majorité, de Droite et de Gauche, qui cautionne la politique de Nîmes métropole. Une politique dans laquelle on veut investir, développer l'emploi, les formations et faire des économies.

Justement, quelles économies caractérisent ce budget ?

Notre épargne passe de 20 M€ à 40 M€ ! Ça n'était jamais arrivé... Pour moi, une collectivité doit être gérée comme une entreprise, en regardant les dépenses à l'euro près. Il y a déjà la masse salariale qui a baissé proportionnellement à l'augmentation du budget, la résiliation de baux de location avec l’extension du Colisée ainsi que la renégociation du contrat de gestion des transports, qui nous a permis d’économiser 10 M€. On espère que celle liée à l’eau nous rapportera 3 M€ à 4 M€.

Lundi dernier, la Droite nîmoise a voté contre l'exercice financier. Un acte politique fort. Désormais dans l’opposition, elle affrontera l’exécutif centriste jusqu’aux prochaines Municipales de 2020 (Photo : Coralie Mollaret)

Toutefois, la droite nîmoise dénonce une hausse des dépenses de fonctionnement : +109% sur le budget de l’eau, +111% pour le SPANC (Service public d'assainissement non collectif )… Qui dit vrai ?

Depuis un certain temps, la Droite de Nîmes voit d'un oeil négatif tout ce que l'on fait. Elle pratique aussi la parole mensongère. Tout cela ne m'intéresse pas […] Le service du SPANC est en augmentation car nous avons souhaité être plus près des citoyens. Avec une baisse du prix de l’eau de 5%, leurs chiffres sont aberrants.

Parlons des investissements de l’Agglo. Ils devraient avoisiner les 150,9 M€ fin 2019. Qu’allez-vous faire avec cet argent ?

Près de la moitié concerne le transport avec la réalisation de la première phase de la ligne T2 et l’extension de la T1 au Sud. Il y aura aussi l’EERIE, nous allons construire pour septembre prochain 3 000 m2 de plancher (coût : entre 6 M€ et 7 M€) pour permettre d’accueillir de nouveaux étudiants parce qu’aujourd’hui nous n’avons plus la place alors que des entreprises comme Sabena veulent installer leur formation ici à Nîmes.

Au sujet de l’extension de la T1, elle n’ira plus jusqu’à Caissargues fin 2019. Pourquoi ?

Les investissement sont prévus mais nous avons des contraintes liées au PPRI (Plan de prévention du risque inondation). Il nous faut traverser deux fois le Vistre pour réaliser cette extension. On ne tiendra pas les délais… Alors, T1 ira jusqu’à Euro 2000 (entrée de Caissargues) fin 2019 et en 2020 on ira jusqu’au bout de Caissargues. Mais la première tranche permettra de désengorger le Chemin des Canaux, là où sont les embouteillages.

Concernant les fonds de concours, on passe de 10 M€ à 5 M€ programmés en 2019. Pourquoi cette baisse ?

Ce n’est pas une baisse, mais l'année dernière, nous avions du retard. La Commission d’attribution est présidée par notre vice-président aux Finances, Maurice Gaillard.

Pourquoi, selon nos informations, allez-vous modifier les modes d’attribution ? Ce sera désormais par appel d’offres selon des thèmes et l’Agglomération ne prendra plus en charge les surcoûts. Pourquoi ce changement ?

Nous avions eu des projets qui ne correspondaient pas à la réalité de ce que l'on a vu sur le terrain. Nous avons eu des projets difficiles à gérer mais cela ne concerne pas la ville de Nîmes. Je n’entrerai pas dans les détails. Aujourd’hui, nous voulons plus de rigueur et de transparence.

L'Agglo a créé un budget de 2 M€ pour la gestion de l'aéroport de Nîmes-Alès-Camargue (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Parlons de l’aéroport dont le budget sera approvisionné de 2 M€. Quels partenaires vont mettre la main à la poche et à hauteur de combien ?

Pour l’instant, le Département continue à nous aider à hauteur de 450 000€. Il y a aussi la CCBTA (Communauté de communes de Beaucaire) mais aucun n’engagement financier n’a pour l’instant été officiellement pris. Ce que je peux vous dire que c'est que l'aéroport vit enfin ! La preuve : on cherche deux financeurs publics et privés pour construire deux hangars puisque sept entreprises veulent s’installer !

Un mot sur Magna Porta. Où en êtes-vous de l’aménagement de cette zone d’activité autour de la gare Nîmes-Pont du Gard ?

Le premier objectif qu’on s’est fixé, c’est d’abord d’ouvrir la gare un an en avance. En septembre 2019, nous allons réaliser 10 M€ d’investissement pour la rénovation du Mas Larrier avec des agriculteurs indépendants. On sera à 2h35 de Paris… Il y aura des chefs d’entreprises qui partiront le matin pour venir passer une journée de travail chez nous avant de repartir le soir.

Concernant notre projet de parc à thème, on envisage quelque chose qui tourne autour du bien-être et de la romanité. Nous faisons partie des deux premiers projets de la Région Occitanie. Aussi, nous n’avons pas abandonné un projet d'Arena d'ici 2022 avec la perspective des Jeux Olympiques en France.

Enfin, l’entreprise japonaise d'accessoires sportifs Asics devrait finalement implanter sa future plateforme logistique européenne à Garons. Combien d'emplois cela va-t-il générer et où en est-on des autres implantations comme Orchestra que vous avez annoncées ?

Concernant Asics, je rencontre le patron de cette entreprise mercredi. L'idée c'est de les accueillir et de voir comment les aider à s'installer. Cela permettrait de créer 100 à 150 emplois. Concernant Orchestra, s'ils ne viennent pas, on trouvera un autre projet. Quant à la société Lidl, elle ne peut pas s'installer où elle voulait en raison du PPRI.

Propos recueillis par Abdel Samari et Coralie Mollaret

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

4 réactions sur “FAIT DU JOUR Yvan Lachaud : « Une collectivité doit être gérée comme une entreprise »”

  1. « Une collectivité doit être gérée comme une entreprise »
    Oui, et c’est comme ça qu’on a des méga fuites d’eau comme celle qui vient d’avoir lieu route d’Uzès, et qui prive d’eau des établissements de santé comme la clinique des Franciscaines. Chapeau l’artiste !!

  2. Si l’Agglo était une société, vous n’en seriez plus le président exécutif depuis bien longtemps, et cela pour plusieurs raisons :
    – Vous avez écrit dans votre rapport d’orientation budgétaire que votre épargne brute avait doublé depuis le début de votre mandat, alors qu’elle est passée de 19.8Meuros à 26,6Meuros, ce qui est loin de constituer un doublement de l’épargne brute. Les actionnaires n’aiment pas trop qu’on leur raconte des salades, et ils ne vous auraient pas pardonné ce mensonge.
    – Vous prétendez faire passer l’épargne brute de 20Meuros à 40Meuros, et vous considérez donc que l’augmentation de l’épargne brute future est d’ores et déjà acquise. Encore faudrait-il la constater, ce qui ne sera possible que lorsque la nouvelle DSP et la T2 produiront tous leurs effets. Or, vue la façon dont vous faites les calculs, on peut s’interroger sur la probabilité de réalisation de cette prédiction. Prenons un seul exemple: la DSP transports prévoit une augmentation de la population de l’Agglo très conséquente, et essentiellement liée à une augmentation du nombre de jeunes qui s’installent et qui sont de forts utilisateurs des transports en commun. L’INSEE quant à elle prévoit une quasi stagnation, et un vieillissement de la population de l’Agglo. Le résultat sera probablement entre les deux, mais les revenus de TRANSDEV ne seront forcément pas à la hauteur de ce qui est attendu, et l’économie réalisée par l’Agglo sera nécessairement moindre.
    – Vous nous annoncez 10Meuros pour la rénovation du Mas Larrier, alors même que vous avez fait voté un budget de 10Meuros pour le Mas Larrier, l’Avenue de la gare et le début de l’aménagement de la ZAC qui l’entoure. Encore une fois, les actionnaires de votre société n’auraient pas beaucoup apprécié une telle imprécision. Soit le budget est sous-estimé, soit la rénovation du Mas Larrier coûtera bien moins cher. Dans tous les cas, vous avez menti au moins une fois.
    – Si vous deviez vous présenter devant des banquiers, en tant que chef d’entreprise à la recherche de financement, il conviendrait de leur présenter un vrai dossier de financement, et une vraie perspective. Or aujourd’hui, vous allez devoir emprunter plus de 100Meuros, pour faire avancer vos grands projets en 2019. Où sera le retour sur investissements? La future T2 fournira une desserte certes un peu plus rapide, mais par ailleurs, très peu différente de la desserte de la L2. Dans le même temps, vous aurez supprimé les dessertes directes vers le centre ville (depuis les villages ou depuis Valdegour). Aucun banquier ne conclura de ce vague projet une augmentation de la fréquentation des transports en commun telle qu’elle puisse financer un projet de 120Meuros. Aucun banquier ne prendra un tel risque sur un dossier aussi mal ficelé. Vous ne devez l’accord des banques qu’à la certitude que celles-ci peuvent avoir d’être remboursées grâce à l’impôt, quoi qu’il arrive .
    – Vous avez commandé, sans aucune délibération en conseil communautaire, des GROBUS de 24 mètres, arguant du fait qu’eux seuls pourraient assurer le transports de 28.000 passagers par jour sur la T2. Dans les faits, votre délégataire prévoit, quant à lui, 23.000 passagers sur la T2 à la fin de la délégation, soit après la forte augmentation de la fréquentation. Ces GROBUS seront bien trop grands pour le trafic prévu en milieu de journée ou le soir. Mais ils vous serviront d’argument électoral. Grace à eux, vous apparaîtrez comme un roi-bâtisseur. Et les habitants de l’Agglo (leurs enfants, leurs petits-enfants,…) devront les payer pendant de nombreuses années.
    – Votre choix de GROBUS interdit quasiment toute extension de la T2 vers les villages: les travaux seraient beaucoup trop coûteux. Il exclu la modulation, qui permettrait d’adapter la ressource en fonction de l’heure, et donc de limiter les coûts en heures creuses. Votre projet ne prévoit que 60 places de parking supplémentaires à l’ouest de la ville, de telle sorte qu’aucun report modal de la voiture vers les TC n’est envisageable de ce coté. Vous n’avez même pris aucune mesure pour désengorger la route d’Alès, alors qu’elle croise le trajet de la T2.
    – Vous dissimulez à vos actionnaires les échecs successifs auxquels vous devez faire face: Vous avez annoncé avec tambours et trompettes l’arrivée d’Orchestra, et de la Compagnie des Alpes, mais il faut lire entre les lignes que ces deux projets sont tombés à l’eau. Les actionnaires attendent de leur dirigeant un minimum de franchise et d’information.
    Au final, si l’Agglo était une société, vous n’en seriez plus président, et vous seriez sans doute mis en examen pour abus de biens sociaux, pour avoir utilisé les finances de l’Agglo à des fins de campagne électorale.

  3. ouai, comme une entreprise? la gestion de l’eau, gare manduel etc… etc… c’est comme une entreprise, les cadeaux aux frais du contibuable? VOITURE DE FONCTIONS ET RESPECT DE FRAIS PROFESSIONNELS Justifiés comme une entreprise? c’est facile de dire cela, surtout qu’une entreprise quand le client n’est pas content il s’en va, ici on augmente les impôts on est obligé de payer, content ou non

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité