A la uneActualitésPolitique

LE 7H50 d’Eddy Valadier : « Saint-Gilles baisse ses impôts de 5% »  

Contemplant l'abbatiale, Eddy Valadier se dit que le tourisme et l'industrie peuvent sauver sa ville de la paupérisation (Photo Anthony Maurin)

Promesse de campagne oblige, la taxe foncière sur la commune de Saint-Gilles baissera de 5% en 2019. Une décision votée mardi soir, en conseil municipal. 

Objectif Gard : Le Conseil municipal de Saint-Gilles a voté une baisse de 5% des impôts. Quelle taxe est concernée ?

Eddy Valadier : Il s’agit de la taxe sur le foncier bâti et non bâti, puisque la taxe d’habitation va disparaître. Un effort de 5%, ça représente 300 000 € de recettes fiscales en moins pour la commune. C’était une promesse de campagne qui répondait au niveau de fiscalité trop élevé de notre ville. En 2014, j’ai baissé la fiscalité d’1%. Depuis, la Ville a réalisé des efforts de gestion importants : réduction de sa dette et diverses économies de fonctionnement.

Justement, quelles économies pallieront cette baisse ?

Des économies de gestion, comme la réduction de nos dépenses en eau potable mais aussi en rationalisant l’arrosage de nos espaces verts et en réparant les fuites d’eau de nos bâtiments. Il y a l’éclairage public qui fonctionne aujourd’hui avec des lumières LED. On a également renégocié nos emprunts à risque. C’est un travail du quotidien que l’on conduit depuis maintenant quatre ans. La preuve en est qu’aujourd’hui, nous avons un excédent budgétaire de 2 M€ contre 1,4 M€ en 2014, soit une hausse de 37%.

Aucune économie sur les aides aux associations ou au CCAS (Centre communal d’action sociale) ?

Non, au contraire, Saint-Gilles n’a pas diminué ses subventions.

Ces économies, c’est aussi grâce à vos partenaires qui subventionnent plusieurs de vos projets ?

D’abord, ces subventions concernent les investissements et non les dépenses de fonctionnement. Ensuite, on ne me donne pas des sous comme ça ! Je suis un pèlerin de la subvention. Si vous êtes maire et que vous considérez que l’on vous donne des sous, vous vous trompez. C’est un vrai travail au quotidien : rencontres avec les partenaires, montages de dossiers... Nous ne sommes pas une ville riche. Cette baisse des impôts résulte d'une gestion rigoureuse.

Du coup, cette mesure va faciliter votre réélection pour 2020 ?

Pour ça, il faudrait que je sois candidat. Cette mesure ne m’aide pas moi. Elle aide les contribuables saint-gillois. La baisse de la fiscalité est un processus continu et non circonstanciel. Entre 2015 et 2019, la taxe sur les ordures ménagères aura baissé de 31% (une compétence de Nîmes métropole, NDLR). Moi, je m’emploie à respecter les engagements que j’ai pris en 2014. C’est un événement important. Je me prononcerai en janvier 2020 sur ma volonté d’y retourner ou non. Mais je peux vous assurer que je ne pense pas à ça chaque matin. Je pense surtout aux projets à mettre en œuvre sur Saint-Gilles.

Propos recueillis par Coralie Mollaret 

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité