A la uneActualitésCulture

MERCREDI CULTURE Le retour de Faustine, en « colo » à Paloma

Elle se pose chez elle pour y trouver l'inspiration.

Faustine (photo Véronique Camplan)

Son nouveau clip "La vie promesse" vient d'être mis en diffusion sur C Star et elle jouera lors de la soirée des FrancoChantiers à Paloma le 23 janvier prochain. Rencontre avec Faustine en "colo" avec sa formation pour une semaine à la Smac Paloma.

Jusqu'à la fin de la semaine, c'est la "colo" à la Paloma. Faustine et sa formation ont été sélectionnés pour y participer. "Ce que Paloma appelle la colo, c'est une semaine, où sont mis à disposition des artistes, des coach scéniques, des spécialistes, qui nous entretiennent des fictions de chacun dans l'entourage de l'artiste, une danseuse, qui nous parle de notre présence sur scène et de la façon dont notre corps est perçu… J'ai été sélectionnée par Paloma avec d'autres artistes et j'ai conscience que c'est vraiment précieux", se réjouit Faustine.

Le bonheur d'apprendre

Faustine (Photo Véronique Camplan)
Faustine a toujours ressenti le besoin de se former, d'aller plus loin dans la maîtrise de la musique, du théâtre, de la danse qui la nourrissent et la passionnent depuis son plus jeune âge. Elle a pratiqué ces trois disciplines durant toute son enfance et son adolescence, notamment au Conservatoire de Nîmes. Puis, le bac en poche, elle s’installe à Paris pour se former dans ses trois domaines artistiques de prédilection.
Elle suit donc des cours à l’Institut supérieur des arts de la scène, puis par la suite au Conservatoire d’art dramatique du 9e arrondissement. "Quand je suis arrivée à Paris, j'étais tellement heureuse, se souvient Faustine. J'étais pleine d'enthousiasme et d'envie d'apprendre". Même si cela passe par la nécessité de gommer son accent, Faustine s'accroche, apprend, et obtient même une licence de Lettres modernes à la Sorbonne. Elle s’épanouit dans ce cursus universitaire qu’elle suit par correspondance.

Retrouver du souffle

 "Je me suis éclatée vraiment, se remémore Faustine, mais la dernière année, j'ai ressenti un certain essoufflement. J'avais du mal à rentrer à Paris." La capitale a perdu un peu de sa magie et la jeune femme ressent le besoin d'établir un camp de base sur son territoire. "Aujourd'hui avec un TGV qui met Paris à 3 heures et des structures comme Paloma, on peut gérer une carrière depuis Nîmes", fait remarquer la jeune femme. "Maintenant, c'est ici que j'ai de l'inspiration", conclut Faustine.

La vie promesse

S'approprier les mots, un jeu dont elle se délecte depuis longtemps en écrivant les textes de ses chansons. Écrire des chansons a toujours été le geste premier, nécessaire…  Au fil de ses rencontres, Faustine s’entoure de musiciens qui s’investissent pour défendre son répertoire et ils élaborent ensemble les arrangements des morceaux.
"J'arrive toujours avec les paroles et avec quelques accords de base. Je les livre d'abord au guitariste puis nous les partageons avec l'ensemble des musiciens et les mots deviennent chanson". Aujourd'hui, elle travaille avec Julie Morpan-Pallier, complice de la première heure, claviers (elle en a 3) et manager, Luc Hernadez à la guitare, Arthur Dubois à la batterie et Manon Trigo au violoncelle.

Le Clip

Influencée par Barbara et Maxime Leforestier qui l’ont accompagnée durant son enfance, autant que par M, Benjamin Biolay, Camille, Julien Doré ou Alex Baupain, elle aime la chanson française à texte mais se laisse pour autant volontiers bousculer par la pop anglaise, le rock, le jazz et autres genres musicaux. Son univers musical inscrit dans la chanson française mêle à la fois des sonorités de cordes aux allures de musique classique, des ambiances électro et des guitares électriques. Son nouveau clip "La vie promesse" vient d'être mis en diffusion sur C Star et elle jouera lors de la soirée des FrancoChantiers à Paloma le 23 janvier prochain.

Véronique Palomar-Camplan

Facebook :  faustine chanson. Site Internet : http://www.faustinechanson.com. Chaine Youtube : Faustine Pont.

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité