ActualitésSociété

NÎMES « N’assurez pas l’apartheid palestinien »

Des militants de la cause palestinienne menaient une action visant la société AXA.

Sur le marché du vendredi à Jean-Jaurès, les militants étaient en action (Photo Anthony Maurin).

Ça ne date pas d'aujourd'hui. Les relations entre Israéliens et Palestiniens sont tendues. Les grands groupes nationaux ou mondiaux sont par conséquents observés de près par les uns et les autres afin de débusquer leur appartenance à tel ou tel camp.

À Nîmes, la cause palestinienne a toujours été soutenue et les actions sont nombreuses. Dernière en date, celle qui concernait l'assureur AXA. " Le géant de l'assurance AXA se rend complice des graves violations du droit international par Israël. Un rapport établi par plusieurs ONG,associations et syndicats, " Les liaisons dangereuses des banques françaises avec la colonisation israélienne ", paru en mars 2017, mentionne qu'AXA est actionnaire direct de banques israéliennes (NDLR, Hapoalim, Leumi et Mizahi) qui octroient des prêts bancaires pour l'achat de propriétés dans les colonies ", dénoncent les organisateurs de la manifestation.

Pendant que les passants signes, les militants portent la banderole (Photo Anthony Maurin).

Selon les manifestants, une de ses filiales, AB, conserverait des investissements dans la firme Elbit Systems, qui a fourni des drones Hermes 450 et du phosphore blanc à l'armée israélienne pour ses opérations meurtrières dans la bande de Gaza. Ces liens avec les firmes israéliennes constituent une violation répétée du droit international, et plus particulièrement de la 4e Convention de Genève de 1940 et de la résolution 2334, adoptée le 23 décembre 2016 par le Conseil de sécurité de l'ONU.

(Photo Anthony Maurin).

La cause semble avoir ému la société AirBnB qui a fait marche arrière. En effet, elle permettait les locations de biens immobiliers dans les colonies israéliennes mais cela ne semble plus être le cas, même s'il en reste quelques unes. " Nous demandons instamment à AXA de mettre un terme au plus tôt à sa collaboration avec ces entreprises actrices du régime israélien de colonisation et d'apartheid. Un courrier accompagné de documents explicatifs a été adressé à l'ensemble des agences AXA de Nîmes pour les informer et leur demander de faire remonter à leur direction nationale. "

Distribution de tracts pour sensibiliser la population (Photo Anthony Maurin).

Cela fait deux ans que les militants demandent à AXA de se désinvestir du territoire. Sur le terrain nîmois, ils sont allés jusqu'au siège régional implanté sur le boulevard Sergent Triaire. Peu ou pas de réponse... " On ne vise pas les agences locales, nous voulons simplement que la direction nationale le sache. 12 000 actionnaires d'AXA protestent et soutiennent notre démarche. C'est une semaine d'action nationale. Nous faisons avec nos petits moyens mais nous voulons surtout sensibiliser, y compris les agences locales qui ne sont bien souvent même pas au courant ! ", poursuivent les militants nîmois.

La première signataire du jour (Photo Anthony Maurin).

Le désinvestissement peut avoir un certain impact sur la politique menée par Israël. " Le pays a même créé un ministère à cet effet ! " conclut une militante. Signature de carte postale à envoyer à la direction d'AXA et discours ouvert étaient les objectifs du jour pour les défenseurs de la cause palestinienne.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité