ActualitésSociété

NÎMES Un centre social labellisé en plus

Avec l'implication financière de la CAF, c'est à Pissevin que tout se jouera...

Une maquette de la ville rêvée, réalisée par les adhérents de l'association AMAOS à Pissevin avec l'aide de Clément Barrate (Photo Anthony Maurin).

Le conseil d’administration de la Caisse d’allocations familiales du Gard, réuni mardi 11 décembre dernier, a labellisé le Projet social de territoire, préfiguration du futur centre social dans le quartier Pissevin.

Cet agrément acte la qualification du futur équipement de proximité et valorise ainsi le diagnostic social local mené depuis juin 2017. Il acte également l’accompagnement financier de la CAF au futur centre social Pissevin.

Avec cette 5e labellisation, la CAF renouvelle son soutien à la politique urbaine de la Ville. Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes, se félicite de cette " reconnaissance du travail réalisé qui permet à la Ville de confirmer sa volonté de doter ses quartiers de structures d’animation de la vie sociale en cohérence avec les projets de rénovation urbaine ".

(Photo Archives Anthony Maurin)

C’est dans cette perspective que la Ville a engagé un travail de diagnostic social préalable, piloté par Laurent Burgoa, adjoint délégué à la Politique de la ville et Nora Makran, conseillère municipale déléguée aux centre sociaux, nécessaire à l'émergence des problématiques du territoire à partir d’une démarche concertée.

Projet social de territoire Pissevin

Issu d’un partenariat entre la CAF et la Ville mis en place en juin 2017, le Projet social de territoire a pour mission de préfigurer la création du futur centre social dans le quartier Pissevin. Cette préfiguration dresse le diagnostic du territoire, de ses ressources (associatives, humaines et en termes de locaux adaptés) et des besoins de la population.

(Photo Archives Anthony Maurin).

Une réflexion collective inscrite dans une dynamique de partenariat entre les acteurs sociaux locaux, la population et l'agence Marguerit, qui mène les études sur les grands projets urbains en adéquation avec le développement social des quartiers de Nîmes.

Dernier grand quartier à avoir été inscrit dans le cadre d’un projet de rénovation urbaine à Nîmes, le quartier Pissevin est empreint d’un passé associatif riche et varié contribuant à développer la capacité de "vivre ensemble". Les associations et les habitants sont nombreux à participer au Projet social de territoire, expression de leur volonté d’y prendre part afin de contribuer à l’amélioration de la vie quotidienne.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité