A la uneActualités

DIMANCHE VILLAGES Vézénobres : une stèle en hommage à Arnaud Beltrame

Recueillement devant la nouvelle stèle en hommage à Arnaud Beltrame. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

La cité médiévale de Vézénobres a accueilli, ce jeudi 13 décembre, la cérémonie de la Sainte-Geneviève, patronne de la gendarmerie. L’occasion de dévoiler une stèle réalisée en hommage au colonel Arnaud Beltrame, tué dans l’attentat de Trèbes en mars dernier.

Sous un ciel gris et dans un froid hivernal, les gendarmes de l’arrondissement d’Alès se sont rassemblés tôt dans la matinée pour célébrer leur sainte-patronne, en présence notamment de la secrétaire générale de la sous-préfecture d'Alès, Isabelle Blanchou, du procureur, François Schneider, des conseillers départementaux Frédéric Gras et Marie-Christine Peyric, mais aussi des sapeurs-pompiers et anciens combattants.

Mais cette cérémonie a surtout été marquée par l’inauguration d’une stèle, positionnée sur l’avenue des Cévennes, face à la brigade de gendarmerie. Une stèle qui porte un nom bien connu : celui d’Arnaud Beltrame, ce lieutenant-colonel décédé suite à l’attaque terroriste du 23 mars 2018 dans le Super U de Trèbes. « Alors que deux personnes venaient d’être abattues, il décide de se substituer à un otage. Son face-à-face durera plus de trois heures avant que le terroriste soit abattu. Arnaud Beltrame, dans un état très grave, succombera à ses blessures la nuit suivante », rappelle le commandant Alexandre Théry. « Cet esprit de sacrifice fait partie intégrante de notre statut militaire. Nos concitoyens pourront toujours compter sur leurs gendarmes dont le but est de servir la population, encore et toujours. »

Deux jours après l’attentat de Strasbourg, le maire, Sébastien Ombras, a souligné que « tous les territoires peuvent être concernés par une attaque terroriste » et que « l’unité nationale doit être conservée. » Dans un silence religieux, la stèle a ensuite été dévoilée, avant que le chant de La Marseillaise retentisse. La célébration de la Sainte-Geneviève s’est poursuivie par un office œcuménique à l’église Saint-André.

Élodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité