A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Pas caler face au Nord

Meilleure équipe de Ligue 1 sur les cinq dernières journées, Nîmes affronte à 15h Lille, dauphin du PSG.

Jordan Ferri incarne en grande partie cette folle série nîmoise (photo Anthony Maurin)

Pour son dernier match de l'année au stade des Costières, Nîmes Olympique termine en beauté avec la réception de Lille. Même si les dynamiques actuelles sont inversées, le Losc arrive avec l'étiquette du deuxième de Ligue 1. 

Concernés samedi dernier par le report de leur rencontre face à Nantes en raison de la mobilisation des forces de l'ordre pour le mouvement des Gilets jaunes, les Crocos joueront bien ce dimanche à 15h face au Losc. Un duel des tuniques rouges et blanches pour la dernière rencontre disputée au stade des Costières en 2018. Le spectacle s'annonce intéressant avec la perspective pour Nîmes d'atteindre les 26 points, pour une mission maintien déjà bien accomplie, et battre le dauphin du PSG en Ligue 1.

Ne pas jouer la semaine dernière aura t-il un effet sur la dynamique ou faut-il au contraire le voir comme un moment de repos pour terminer de plus belle ? Car la dynamique était plus que remarquable. Si l'on prend le classement du championnat en tenant seulement compte des cinq dernières journées, Nîmes pointe à la première place devant Paris. "Le calendrier, le passage en 4-3-3 et l'arrivée de Ferri. Il a un état d'esprit comme s'il avait toujours était là et il donne confiance aux autres. Même si cette confiance mon groupe au complet l'a prise avant cette série de victoires", répond Bernard Blaquart pour expliquer cette série de quatre succès et une seule défaite encaissée. Un revers face à Nice (0-1) qui s'est par ailleurs déroulé dans des circonstances malheureuses avec deux exclusions côté nîmois, en première période.

Lille : une seule victoire sur les six derniers matches

Bernard Blaquart, entraîneur du Nîmes Olympique (photo Corentin Corger)

Pour l'actuel deuxième de Ligue 1, la dynamique est inversée. Après un départ canon, de six victoires glanées en sept rencontres, le Losc fait du surplace. Un unique succès obtenu sur les six dernières journées lors du 16e épisode face à Montpellier (0-1). Et une défaite évitée de justesse la semaine passée sur sa pelouse face au promu Reims grâce à un penalty généreux transformé par Pépé à la 96e. L'Ivoirien qui sera très certainement titulaire cet après-midi est la principale arme des Dogues avec 11 buts marqués cette saison. Il partage le troisième rang des meilleurs buteurs de l'élite avec Thauvin et Neymar.

Mais Lille domine l'autre championnat, quand le PSG caracole en tête avec 13 points d'avance sur son dauphin nordiste. "Ce qui est surprenant, ce sont les résultats de Lille la saison dernière. C'est une équipe programmée pour être en haut", commente Bernard Blaquart. Nîmes avait la réputation en début de saison de tenir tête aux gros mais au niveau comptable seuls Marseille et Saint-Étienne ont perdu des points face aux Crocos. Durant cette série, hormis Strasbourg, les Gardois se sont imposés face à des formations engluées dans le bas du classement (Dijon, 16e, Amiens, 17e et Caen, 18e). Parmi les deux poursuivants des Nordistes, seul Lyon joue ce week-end face à Monaco, sur lequel Lille a un match d'avance. Les Dogues en auront deux sur Montpellier et vont donc vouloir mettre des points au chaud.

Trois matches en six jours

Durant cette série, chacun devrait avoir sa chance de jouer (photo Anthony Maurin)

Concernant son effectif, le coach nîmois dispose d'une vingtaine de joueurs frais et dispos. Les doutes concernant la participation du capitaine Briançon se sont dissipés. En revanche, Harek, Hsissane et Miguel ne sont pas aptes à jouer. Un groupe qui va être sollicité pour disputer trois matches en six jours : Lille, cet après-midi, Le Havre, mercredi et Rennes, samedi. Ce vendredi, l'entraîneur avouait s'être arrêté sur son onze de départ : "On connaît aussi à 95% celui de mercredi et à 90% celui de samedi. On anticipe car on sait qui est capable d'enchaîner ou pas. Je veux aligner trois fois une équipe compétitive". Entre fraîcheur et compétition, c'est un véritable casse-tête pour le technicien gardois.

Les Crocos sont gourmands, en plus de viser 29 points à la trêve, ce qui ressemble à un rythme d'une équipe qui veut jouer la Ligue Europa, ils comptent jouer à fond la Coupe de la Ligue. "Ce match-là est aussi important que les deux autres. Car on peut réaliser la meilleure performance du club dans l'histoire de cette compétition", souligne Renaud Ripart. Nordistes, Normands et Bretons : aucun peuple ne peut résister à l'appétit dévorant du crocodile.

Corentin Corger

Le groupe retenu : Bernardoni, Valette - Ripart, Alakouch, Paquiez, Maouassa, Landre, Lybohy, Briançon - Valls, Ferri, Savanier, Bobichon - Bouanga, Thioub, Depres, Alioui, Bozok.

La composition probable : Bernardoni - Alakouch, Briançon (cap.), Landre, Maouassa - Valls, Savanier, Ferri - Alioui, Bouanga, Bozok.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité