A la uneActualitésAutres sportsSports Gard

ALÈS Cap sur la 49e Étoile de Bessèges

La célèbre épreuve gardoise qui ouvre traditionnellement la saison sur route des professionnels a été présentée par les organisateurs.

Tony Gallopin sur la ligne d'arrivée, cet après-midi à Laudun (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La célèbre course cycliste revient pour la 49e année, du 7 au 10 février 2019. Quatre étapes rythmeront cette nouvelle édition, au lieu des cinq habituelles.

Élus, partenaires privés et publics, bénévoles et passionnés ont rendez-vous, chaque fin d’année, à la brasserie Didier Racing d’Alès. C’est ici que Roland Fangille, président de l’Union cycliste bessègoise, présente l'édition de l’Étoile de Bessèges, cette épreuve qu’il a lui-même créée il y a presque un demi-siècle.

Retour sur l’édition 2018… et les difficultés financières

Après une rétrospective vidéo de l’édition 2018, qui vit triompher le Français Tony Gallopin, Roland Fangille se plonge dans la présentation du cru 2019. Mais avant cela, l'homme ne peut pas passer sous silence les importantes difficultés financières traversées au cours de l’année, qui ont bien failli mettre l’Étoile en péril. Rappelez-vous, l’Union cycliste bessègoise se retrouvait avec un trou dans la caisse suite au non-remboursement de la commune de Laudun-L’Ardoise, qui accueillait une étape de l’épreuve (relire ici).

« Nous n’avions jamais eu ce type de souci, assure le créateur de l’Étoile de Bessèges. Nous avons connu plusieurs municipalités à Laudun et nous travaillions dans de bonnes conditions avec le précédent maire, Philippe Pécout […] Et puis quand l’équipe municipale a changé, on nous a répondu que la somme avancée ne serait pas remboursée parce qu’ils ne s’y étaient pas engagés. »

Résultat, il n’y aura pas d’étape à Laudun cette année. « Ce n’est pas facile de la remplacer. Une fois qu’on a trouvé la ville, il faut travailler l’itinéraire et cela nous prend une bonne année. Alors, pour 2019, nous avons dû nous résoudre à ne faire que quatre étapes. » Pas d’inquiétude particulière pour les 50 ans de l’épreuve l’année prochaine : « Nous trouverons une cinquième étape pour que l’Étoile reparte sur cinq jours ! », assure Roland Fangille.

Quatre jours, quatre itinéraires

C’est donc sur quatre jours que la 49e Étoile de Bessèges va se dérouler. L’épreuve commencera le jeudi 7 février par le Grand prix de la Terre d’Argence, de Bellegarde à Beaucaire (145 km). Le lendemain, vendredi 8, ce sera le Grand prix Nîmes métropole entre Saint-Geniès-de-Malgoirès et La Calmette (158 km). On continue le samedi 9 février par le traditionnel Grand prix de Bessèges de la Communauté de communes de Cèze Cévennes avec une boucle de 158 km dont le départ et l’arrivée sont à Bessèges.

Enfin, la quatrième et dernière étape aura lieu dans la capitale des Cévennes pour le Grand prix d’Alès en Cévennes avec le célèbre contre-la-montre (10,7 km) de la montée de l’Ermitage, pour finir en beauté ! Comme lors de la précédente édition, l’Étoile de Bessèges sera retransmise en direct sur la chaîne L’Équipe. « Les moyens mis en place en février dernier étaient énormes. Cela faisait 48 ans que nous attendions d’être diffusés en direct ! Nous avons eu 17 heures d’antenne », précise Roland Fangille. Mais aussi de nombreux téléspectateurs et spectateurs fidèles à l’Étoile de Bessèges, qui, en dépit des difficultés, continue de briller.

Élodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité