ActualitésPolitique.

SAINT-LAURENT-D’AIGOUZE Conseil unanime !

Parfum de fête et douceur de vivre…

Une salle du conseil où trône un magnifique triptyque de Yash Godebski qui raconte le jour où un taureau fit irruption dans un bar du village (photo Véronique Camplan)

Mardi dernier, c'était l'ultime conseil municipal 2018 à Saint-Laurent-d'Aigouze, commune de 3 610 habitants dont le maire, Laurent Pélissier, est également président de la Communauté de communes Terre de Camargue. 

Peu d'absents sur les 20 conseillers municipaux à siéger au conseil et une durée record : une demie heure pour voter les délibérations à l'ordre du jour. Deux ont été retirées pour complément d'information mais tout de même, du jamais vu, parole d'élus Laurentais !

Du coup après, on prend le temps d'échanger des infos. L'occasion d'évoquer le concert classique du nouvel an organisé par l'association de sauvegarde de l'église, le Père Noël de la mairie qui vient déposer les cadeaux dans les maisons qui le souhaitent, les 2 000 abonnés de la page Facebook du village… L'info la plus importante pour la commune est sans doute celle qui concerne une étude sur le déplacement de la halte ferroviaire (un arrêt trop peu important pour être une gare), dans le but de la rendre plus visible pour inciter les Saint-Laurentais à utiliser la ligne pour se rendre soit à Nîmes, soit au bord de la mer. Cette étude pourrait être entièrement subventionnée à condition tout de même que cette ligne reste active contrairement aux inquiétudes manifestées par la CGT cheminots sur le sujet.

L'essentiel du conseil. Toutes les délibérations soumises au vote ont été acceptées à l'unanimité, ce qui n'est pas si courant. Le maire et Rodolphe Tessier, l'un des conseillers délégataire, ont distribué verres et eau fraîche à tous, ce qui l'est encore moins… On notera un fond de concours en investissement avec la Communauté de communes qui alloue la somme 11 000 € à chacune des communes membres. Saint-Laurent-d'Aigouze la consacrera à la réfection de son église. Est mise au vote et approuvé comme partout à cette époque de l'année, l'autorisation d'engager des dépenses d'investissement sur l'année nouvelle avant vote du budget.

Véronique Palomar-Camplan

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité