ActualitésSociété

PETITE CAMARGUE Fin des travaux 2018

La réfection de la route d'Aubord à Vauvert est achevée… ou presque.

La réception de ce dernier chantier de l'année. Le responsable patrimoine de la CCPC,  Didier Lebois, vice -président de la communauté de commune, accompagné d'un élu de Vauvert, d'un représentant de l'entreprise Colas et du maître d'œuvre Media (photo Véronique Camplan)
Le programme des travaux 2018 de la Communauté de communes de Petite Camargue (CCPT) s’achève par la réception des travaux de la voie d’Aubord. Des travaux de réfection qui ne supporteront  pas une circulation des poids-lourds très longtemps mais rendront la route carrossable.
Ce tronçon, d'une longueur approximative de 400 m part de la zone industrielle et relie les communes de Vauvert et de Beauvoisin. C'est un raccourci emprunté par les nombreux poids lourds qui fréquentent la zone industrielle mais comme le précise Christian Étard, responsable patrimoine de la CCPC, "ce sont des travaux surfaciques". Comprenons un revêtement fin utilisé avec une imprégnation de gravillons, qui aura tendance à s’abîmer rapidement avec le passage répété de camions lourdement chargés. L'idéal serait un revêtement aux fondations adaptées mais celui-ci est très onéreux. En attendant, la municipalité de Vauvert aimerait pouvoir interdire la circulation aux poids lourds tout en permettant à cette voie de desservir la zone. Pas facile.
En attendant, la voie est entièrement fermée à la circulation, le temps que le revêtement se stabilise. L’entreprise Colas et le maître d’œuvre Media étaient présents aux côtés de Didier Lebois, vice-président de la CCPC. La communauté de communes Petite Camargue gère plus de 70 km de voiries intercommunales. Cette année, ce sont près de 200 000 € qui ont été investis pour une dizaine de chantiers.
Véronique Palomar-Camplan

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité