A la unePolitique

SPÉCIAL FÊTES L’année vue par… Léa Boyer

Léa Boyer, membre du bureau politique Les Républicains. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Pendant les fêtes, Objectif Gard vous propose chaque jour à 14h30, un retour sur l'année 2018 et une projection sur 2019 avec une personnalité politique gardoise.

Aujourd’hui, la parole est donnée à Léa Boyer, secrétaire départementale adjointe Les Républicains et membre du bureau politique.

Qui est, selon vous, la personnalité politique de cette année 2018 ?

C'est Max Roustan ! En effet, le maire de la ville d’Alès avait choisi de laisser la parole aux citoyens en 2016 en mettant en place les états généraux du cœur de ville, une action de grande ampleur qui consiste à travailler sur des projets d’aménagement en centre-ville. C'est un sujet plus d’actualité que jamais, puisque en cette fin d’année le peuple français demande à s’exprimer par un référendum d’initiative citoyenne.

Et le sportif de l'année ?

Incontestablement, Romain Dumas. Il nous a fait rêver le 24 Juin dernier, au volant de la Volkswagen I.D.R, un véhicule électrique, en battant le record de Sébastien Loeb avec 7.57.148. Cet Alésien volant a mis tout le monde d’accord lors de la mythique course de côte de Pikes Peak, dans le Colorado, en étant le premier à descendre sous la barre des huit minutes.

Quel événement retenez-vous de cette année 2018 ?

C'est mon voyage au Liban, où j’ai pu percevoir les véritables persécutions que rencontrent les chrétiens d’Orient. Cela m'a permis de comprendre la chance que nous avons, nous européens, de ne pas être contraints de chercher la protection des pouvoirs en place pour vivre librement avec notre foi ou nos convictions.

Quel est l'événement qui marquera 2019 ?

A l’aube de 2019, je souhaite que, dès les premiers jours de l'année, notre pays retrouve le calme. Que les propositions du président de la République, faites au journal télévisé de TF1, permettent à nos économies - locale et nationale - de reprendre leur rythme avec les heures supplémentaires défiscalisées, mesure appliquée par Nicolas Sarkozy et qui avait été supprimée par François Hollande sous les conseils de Emmanuel Macron, son conseiller économique de l'époque. Notre pays n'est plus écouté à l'international. Il est même raillé par les autres puissances mondiales. La France doit retrouver l'image d'une grande nation avec un peuple fier d'être Français.

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “SPÉCIAL FÊTES L’année vue par… Léa Boyer”

  1. « états généraux du cœur de ville » que tous les habitués du regain ou employés municipaux nous disaient que les projets étaient actés avant la consultations, campagne d’affichage comprise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité