A la uneActualités

FAIT DU JOUR L’humoriste bagnolais Franck Polo : « L’humour, il faut que ça dérange »

L'humoriste bagnolais Franck Polo lance le "Château comedy-club" (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

L’humoriste bagnolais, protégé de Jean-Marie Bigard, a réussi à se tailler une notoriété à coups d’apparitions télé mais aussi et surtout grâce son humour qu’on pourrait qualifier de trash. Aujourd’hui, il lance un comedy-club à Bagnols où l’humour sera, il tient à le préciser, « tout public. » Rencontre.

Qui aime bien, châtie bien. Cette maxime, le Marseillais d’origine Franck Polo l’applique volontiers à la ville qui l’a vu grandir, Bagnols. C’est sur la scène du théâtre de verdure de Bagnols qu’on l’a vu, cet été, en première partie de Jean-Marie Bigard, dézinguer sa ville avec humour. Faisant rire le public présent, « mais pas le maire », précise-t-il. Il faut dire que le style de Franck Polo est pour le moins frontal : « J’ai un humour noir de chez noir, rentre dedans », annonce-t-il. On aurait du mal à le démentir. Au rayon des thèmes de ses sketches, la pédophilie le dispute aux clubs échangistes. « Je ne voulais pas parler de moi, mais de sujets qui font réfléchir, des malheurs », poursuit-il, reprenant à son compte la dimension catharsis du rire.

Pétanque, premières parties et télé-réalité

« Pour moi, l’humour c’est faire rire avec ce qui fait mal, affirme-t-il, ajoutant immédiatement : Elle est bien cette phrase, je vais peut-être la vendre ! » Reprenant son sérieux, Franck Polo ajoute que « l’humour, il faut que ça dérange, que le mec, même s’il n’a pas aimé, il se souvienne de moi. » Le Bagnolais, âgé de 31 ans, a débuté l’humour il y a six ans avec un créneau qui tient plus de la niche provençale : la pétanque.

« Je suis un peu le Bengous de la pétanque », se présente-t-il, faisant allusion à l’humoriste marseillais Bengous, qui débriefe les matches de l’Olympique de Marseille en vidéo. « Je fais pareil avec les championnats de pétanque. J’ai 300 000 abonnés sur les réseaux sociaux et c’est la pétanque qui m’a fait évoluer en nombre d’abonnés, avec les premières parties que je fais sur scène. » Aujourd’hui sponsorisé par deux marques, une de boisson énergisante et une de boules de pétanque, Franck Polo vit de sa passion pour l’humour en réalisant des vidéos sur internet. Il a également fait, outre celle de Jean-Marie Bigard à Bagnols et au Grau-du-Roi cet été, les premières parties des Chevaliers du Fiel, de Moustapha El Atrassi et d'Anthony Joubert. De quoi faire parler de lui.

Le trentenaire ne reste jamais éloigné bien longtemps de son profil Facebook, où il a démarré ses vidéos : « J’ai vu des humoristes à la télé. Je me suis dit que je pouvais faire ça moi aussi et je me suis lancé sur les réseaux sociaux, puis au festival off d’Avignon. » Aujourd’hui, il travaille sur un spectacle avec Christian Favier, un auteur qui a travaillé avec Jean-Marie Bigard, et a bien compris que pour se faire connaître il fallait être vu à la télé.

Le Bagnolais, qui revendique avoir du culot, a ainsi participé à deux télé-réalités d’M6, Un Dîner Presque Parfait (« où je suis rediffusé une fois par an », s’amuse-t-il) et Garde à vous, retour au service militaire et il est apparu dans l’émission phare de C8, Touche pas à mon poste, animée par Cyril Hanouna. Pas dupe, Franck Polo reconnaît que via le petit écran, qu’on a peut-être un peu vite pensé dépassé par Internet, « tu gagnes en notoriété et en contacts. » D’ailleurs, « je vais bientôt en faire une autre », ajoute-t-il en parlant d’une émission de télé-réalité dont il ne peut pas dire grand chose, mis à part qu’il s’agira « d’un nouveau concept ».

« Un plateau avec des gens qui ont du talent et où les chanteurs ce n’est pas du karaoké »

En attendant, Franck Polo lance un comedy-club à Bagnols, et plus précisément au château Val de Cèze, le « Château comedy-club ». « L’idée est de faire une soirée par mois dans un premier temps, puis une soirée par semaine ensuite », explique-t-il. Le principe est celui classique des comedy-club, avec des humoristes et des chanteurs, « plus ou moins confirmés, mais pas une scène ouverte. On propose un plateau avec des gens qui ont du talent et les chanteurs ce n’est pas du karaoké », ajoute Franck Polo, qui assure lui-même la sélection. Le tout pour 7 euros en pré-vente ou 9 euros le soir-même.

Pour la première programmée le vendredi 8 février à 21 heures, il a prévu « quatre humoristes et deux chanteurs, avec en guess (invitée de marque, ndlr) Maëlyss de The Voice Kids. À chaque soirée il y aura un guess », présente l’organisateur. Un organisateur dont le but, avec ces soirées, « n’est pas spécialement de gagner de l’argent mais plus tard de faire un grand festival, d’avoir un public pour à Bagnols et de faire connaître des gens. » Pour autant, Franck Polo n’a « aucune volonté » de devenir agent d’artistes : « Je veux être considéré comme humoriste. Je suis derrière pour gérer. Le but est de faire une bonne soirée. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “FAIT DU JOUR L’humoriste bagnolais Franck Polo : « L’humour, il faut que ça dérange »”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité