A la uneFaits Divers

UZES Enseignant giflé : le père de famille en état de récidive légale est libre ce soir

Le palais de justice de Nîmes. (Photo  / Objectif Gard).

Un père de famille sera jugé dans quelques mois pour "violence sur un enseignant". L'agresseur qui était en état de récidive légale et sous un précédent contrôle judiciaire a giflé un enseignant d'Uzès, mardi. Il est ressorti libre du tribunal de Nîmes, ce mercredi soir.

Un professeur de sport d'un établissement scolaire d'Uzès a été giflé par un père de famille, mardi après-midi dans un collège d'Uzès. L'enseignant souhaitait confisquer le téléphone portable d'un élève lors d'un cours. L'élève a appelé son père à la rescousse... Ce dernier a violemment giflé le professeur de sport. Le parquet de Nîmes a ouvert une enquête pour "violence à l'encontre d'un enseignant".

Les gendarmes ont interpellé, ce mercredi matin, le père de famille concerné par cet acte, il a été placé en garde à vue. Ce mercredi soir, il a été présenté au parquet de Nîmes qui a demandé l'incarcération provisoire en attendant une comparution immédiate demain. Le juge des libertés et de la détention en a décidé autrement. Il a placé l'agresseur sous contrôle judiciaire, alors que ce dernier était en état de récidive de violence pour une affaire de 2015 et il était également sous contrôle judiciaire dans une précédente affaire pénale.

Le père de famille, âgé d'une trentaine d'années, est donc ressorti libre du palais de justice de Nîmes il y a quelques instants. Il sera jugé dans quelques mois par le tribunal correctionnel de Nîmes pour "violence sur un enseignant". Cet homme défendu par maître Carmelo Vialette a reconnu pendant sa garde à vue, la gifle, car il aurait ressenti "une agression de la part du professeur ".

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “UZES Enseignant giflé : le père de famille en état de récidive légale est libre ce soir”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité