ActualitésPolitique

NÎMES MÉTROPOLE Les vœux d’apaisement d’Yvan Lachaud

Yvan Lachaud, président de Nîmes métropole (Photo : O.M)

Défiance envers les politiques, manifestation des salariés de La Saur et Municipales approchant à grands pas… L'année 2019 démarre fort. 

Du fluo, encore du fluo ! Ce soir à l’entrée de Paloma, environ 400 salariés en tenue de service sont venus accueillir les invités de Yvan Lachaud. En dépit de ce contexte, le président centriste de Nîmes métropole n'a pas dérogé à la règle de la cérémonie des vœux. L'objectif des manifestants était de « sensibiliser les élus » à la suppression de postes liée à la perte du marché public de l'eau par La Saur. 

Les salariés de La Saur devant Paloma (Photo : Coralie Mollaret)

« Il nous appartient de régler humainement les problèmes des hommes et des femmes de la direction régionale » qui ne seront pas repris par le nouveau délégataire Véolia. « Je m’y emploie », a promis Yvan Lachaud.

Au-delà des espérances...

Le centriste a ensuite salué les élus « qui ne sont pas là pour régler les affaires courantes, ni pour s’adonner au clientélisme. » Dans son dos, les maires de l’Agglo, le président du Département, Denis Bouad, la sénatrice Les Républicains du Gard, Vivette Lopez ou encore la conseillère régionale Françoise Bons.

À noter, sans grande surprise, l’absence du maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier, avec qui l’exécutif communautaire est en guerre. Seul Michel Bazin défendait fièrement les couleurs de la droite républicaine nîmoise.

Plusieurs habitants de la métropole ont reçu des médailles, parmi lesquels le président de l'USAM, David Tebib, 3e en partant de la gauche (Photo : droits réservés)

Le nom de Jean-Paul Fournier ne sera, bien sûr, jamais évoqué. Yvan Lachaud s’est concentré sur les nouveaux marchés publics, comme celui des transports « qui a fait gagner 75 M€ à Nîmes métropole sur toute la durée du contrat. C’est colossal ! », s’exclame-t-il.

Les superlatifs se poursuivent lorsqu’il faut justement évoquer le marché public de l’eau, fraîchement remporté par Véolia, « avec qui nous allons économiser 80 M€ » et « baisser le prix de l'eau de 15 %, si les élus le veulent. »

Une surprise en 2019 ?

Si toutes ces annonces doivent être nuancées, Yvan Lachaud a poursuivi sur les projets à mener à bien en 2019, à un peu plus d’un an des Municipales. Cap d’abord sur le développement économique : « Asics va s’installer à Garons et d’ici 2 mois il va arriver une très belle entreprise sur Nîmes. » 

D’ailleurs l'Agglo compterait « 2 200 entreprises de plus qu’en 2014. » Place aussi au développement de l’aéroport Nîmes Garons, de la gare Nîmes-Pont-du-Gard, et à l’accroissement du nombre d’étudiants, l’un des chevaux de bataille de l’exécutif centriste.

1 700 personnes étaient présentes selon les organisateurs (Photo : droits réservés)

Justement la bataille, ce ne sera pas pour tout de suite. « Je souhaite pour 2019, de l’apaisement, du dialogue et de la solidarité. Les élus qui m’entourent et moi-même ne s’adonneront pas à d’autres pratiques. » Du moins, pour l’instant.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité