A la uneActualités

NÎMES Dégradations et affrontements avec les forces de l’ordre dans les rues de Nîmes cet après-midi

Plusieurs personnes qui participaient à la manifestation des gilets jaunes ont été interpellées, ce samedi, en début d'après midi.

Une dizaine d'individus ont été arrêtés et placés en garde à vue, notamment après les affrontements avec les forces de l'ordre qui se sont déroulés à hauteur des arènes de Nîmes, de la rue cité Foulc et à l'arrière de la préfecture du Gard. Pendant plusieurs heures, des affrontements se sont déroulés avec une frange violente de manifestants, une cinquantaine d'individus au total, munis de cagoules et les visages dissimulés.

Ces derniers jetaient des pierres et des objets trouvés dans la rue sur les policiers et gendarmes. Les forces de l'ordre ont répliqué à de nombreuses reprises à l'aide de gaz lacrymogènes. La tension a atteint son paroxysme entre 14h et 15h à hauteur de la rue cité Foulc où des agresseurs avançaient pour affronter les forces de l'ordre en se protégeant avec des barrières de chantier. Trois gendarmes et policiers sont légèrement blessés. Un véhicule a été incendié, tandis que plusieurs automobiles ont été dégradées. Le cortège des gilets jaunes, qui a comptabilisé près de 1 000 personnes au plus fort du rassemblement, est en train d'effectuer un tour du centre-ville en ordre dispersé.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

18 réactions sur “NÎMES Dégradations et affrontements avec les forces de l’ordre dans les rues de Nîmes cet après-midi”

  1. 1000 personnes ? Continuez à désinformer de façon aussi scandaleuse, les gens qui étaient à Nîmes aujourd’hui ne se feront plus d’illusions sur vos intentions.

    1. C’est en général le propre des médias nationaux de désinformer ou plutôt minimiser certains évènements , en exagérer d’autres voire pratiquer la censure ou l’autocensure. Le plus insupportable ce sont ces chroniqueurs durables bien payés qui squattent les médias, véritables chiens de garde du système, qui s’insurgent parce qu’on donne trop la parole aux gilets jaunes. Seule la leur devrait compter et être entendue.

    2. Arrêtez vos délires et vos excès de boisson ça vous fait voir double. L abus d’alcool est dangereux pour la santé.

    3. Il y en avait combien ? 1 000 000 certainement ? Ce mouvement devient complètent ridicule, les manifs sont systématiquement accompagnées de violence, les revendications incompréhensibles…. Tout est parfait continuons!

  2. Vous n’avez pas dû sortir de votre planque derrière la bleusaille, sinon vous n’avanceriez pas un chiffre aussi minable…
    J’étais là bas (avec les quelques 5000 manifestants minimum), pacifique, et j’ai passé l’après midi à me faire gazer et à voir des gens autour de moi se prendre des flashball… Ceux qui disent que les Gilets Jaunes dont violents devraient venir vivre ce genre d’expériences, vous verriez de quel côté est la violence…
    À vous lire on pourrait croire que les forces de l’ordre n’ont rien fait pour se faire jeter des canettes et des déchets de flashball dessus… Elles ont interdit aux manifestants de passer dans une rue, et quand on refuse le passage à un cortège à coups de lacrymos il est prévisible qu’il va tenter de passer quand même…

  3. Ne mettez pas les agressions et la voiture incendiée sur le dos des gilets jaunes, la voiture a brûlé puisque les gendarmes ont envoyé des grenades lacrymogènes sur le véhicule.
    Votre manipulation est abjecte, vous qui aviez un peu plus de justesse jusqu ici, objectif gard, a ranger avec bf merd* , avec les collabos !

  4. Ayant été sur les lieux, je précise que les manifestants n’ont jamais touché aux voitures. En revanche à plusieurs reprises, des tirs de grenade et de flashballs ont percuté les carosseries, car les policiers ne s’en souciaient guère. Quant aux jets de pierre sur les forces de l’ordre, c’etait tres marginal, l’immense majorité se contentant de vouloir avancer en scandant des slogans, et eventuellement renvoyant les fumigènes à l’envoyeur…. cessez la propagande, faites votre métier que manifestement vous avez oublié, à savoir rendre compte des évènements de manière objective. La semaine dernière vous avez par exemple expliqué que le cortege avait suivi l’itinéraire annoncé Jaures-Rue de la Republique, alors qu’en fait les manifestants se sont offerts leur itineraire, remontant tout le Jaures jusqu’à la Maison Carrée, avant de redescendre le Victor Hugo… ayaez la décence de faire votre boulot…

  5. Un coup d’oeil rapide aux vidéos de samedi et vous verrez que nous étions au moins 5000 manifestants. Les CRS ont gazé l’ensemble des manifestants dès le début du rassemblement Quelles tentatives de désinformation honteuse ! J’invite tous les lecteurs à visionner ces vidéos sur les réseaux sociaux afin de ce rendre compte par eux même.

  6. Entre 4000 et 5000 selon des médias locaux plus sérieux et non collabo avec le Préfet ! Je n’ai vu aucun véhicule dégradé par des gilets jaunes, mais beaucoup ont reçu des tirs de flash-ball et des tir de gaz lachrymo avec des palets incandescents, certains ont même atterri sur des toitures ! Si des habitations avaient prit feu c’est les GJ qui auraient mis le feu à des habitations !? ARRÊTEZ VOS MENSONGES SVP !

  7. Encore un média au service du gouvernement , je tiens à préciser qu’hier j’étais à la manifestation et pour avoir vu, je pense que les forces de l’ordre ont eu beaucoup de chance de ne pas faire brûler une maison rue cité foulc, vu que leurs grenades atterrissaient sur les toitures , les balcons etc … Pour un journaliste faites votre travail, vous oubliez de dire qu’ils ont tiré au flashball sur les manifestants à tir tendu en visant la tête, il y a eu plusieurs blessés évacués sur le CHU et pour le nombre vous me faites bien rire , vous êtes fier des idioties que vous écrivez, mais où est donc votre impartialité de journaliste ???????

  8. Vous n’avez franchement pas honte de raconter autant de conneries ? Franchement vous prenez les gens pour des andouilles à tel point que vous pensez que personne n’a rien vu pour pouvoir vous contredire ? Le véhicule incendié comme vous le dites, l’a été suite à un tir de forces de l’ordre, ce qui aurait pu être plus grave car ils ont tiré à plusieurs reprise sur les toits aussi! Nous étions minimum 4000, et sans compter les quelques 600 motards qui nous ont rejoint en milieu d’après midi. Les forces de l’ordre ont commencé les hostilités dès le tout début de l’après midi, à tel point qu’ils ont du être ravitaillés aux alentours des 15h30… N’y a t’il plus aucun journaliste dans ce pays? Je parle de ceux qui ne prenaient pas partis mais se contentaient de retransmettre ce qui se passait réellement. Vous n’en êtes pas a votre première désinformation et plusieurs d’entre nous vous les est ont faites corriger, nous ne sommes pas rémunérés pour ça pourtant !!!

  9. j’étais présent à cette manifestation et je vais vous dire honnêtement monsieur le journaliste, rédacteur et compagnie. Lorsqu’on est présent et qu’on li ce que vous osez publier, je ne suis pas du tout surpris que des journalistes soit pris a parties lors des manifs.Et après vous osez jouer les victimes? mais vous êtes idiot ou vous le faite exprès? Peut être avez vous peur du dictateur ou vous êtes payé par lui donc a ses ordres? Pourquoi vous ne rester pas neutre? pourquoi vous ne faite pas votre travail correctement. Vous n’êtes pas digne de votre carte de journaliste, elle devrait vous être retirée pour mensonges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité