Faits Divers

NÎMES Le papy proxénète condamné pour la prostitution de sa jeune compagne

Dans la salle d'audience du tribunal correctionnel de Nîmes. Photo archive Tony Duret / Objectif Gard

Un homme de 71 ans comparaissait ce mardi matin devant le tribunal correctionnel de Nîmes pour "proxénétisme par aide ou assistance" sur sa compagne âgée de 26 ans.

Une jeune femme que le retraité avait connue à Madagascar. Le couple revenu en France a par le passé déjà suscité la curiosité des enquêteurs. En effet la jeune femme était partie au milieu de l'année 2018 avec un chef d'entreprise. Ce dernier avait retrouvé un matin ses camions incendiés. Le préjudice pour l'entreprise est évalué à près de 600 000 euros. L'an dernier, le retraité avait été arrêté par la police pour les "dégradations par incendie", des camions. Des sinistres qu'il avait reconnus inscrivant ses gestes " par passion amoureuse" et "désespoir que sa compagne le quitte".

Mais l'enquête allait rebondir ces derniers jours, puisque le retraité a été à nouveau placé en garde à vue pour proxénétisme sur son ex-compagne. Il a affirmé à l'audience d'aujourd'hui qu'ils étaient tous les deux d'accord pour cette prostitution. Il a surtout indiqué qu'il n'y avait pas dans cette démarche une raison financière, même si le retraité et la jeune femme pouvaient "récupérer" 14 000 euros en trois mois de l'activité de madame.

Le septuagénaire, qui avait mis une caméra dans le radio-réveil de sa femme pour la surveiller, a expliqué "qu'il s'agissait d'assouvir ses propres fantasmes", et "qu'il était excité à l'idée de voir madame avec d'autres hommes".

Le parquet de Nîmes, par la voix du vice-procureur Bottero, a requis 5 ans de prison dont 4 ferme. Le tribunal a condamné le prévenu à 2 ans de prison dont une année ferme. Le papy proxénète a quitté le box du tribunal pour la cellule de la maison d'arrêt.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité