ActualitésSociété

NÎMES Oursinade 2019 : Le concours est lancé !

Noël et les fêtes de fin d'année sont déjà dans le rétroviseur alors il faut bien trouver d'autres animations et festivités pour faire sortir le Nîmois et amener le chaland en centre-ville.

Traditionnellement, la truffe et sa fête sont les premiers événements de l'année, mais il y en a un autre : l'Oursinade. Créée et mise au goût du jour pour une nouvelle génération par Bruno Dupuis, ancien patron du Napoléon qui est aujourd'hui le grand ordonnateur de la fête de la truffe à Nîmes, une autre oursinade prend pied dans le paysage festif et culinaire nîmois. La première du genre a réellement eu lieu en 1987, rue Saint-Antoine, cette année, l'oursinade est de retour dans la rue Fresque, jouant avec votre intérêt pour l'art et se baladant d'un commerce de bouche à l'autre.

Événement participatif, créatif, artistique et décalé qui anime la rue et qui est ouvert à tous, professionnels comme amateurs, peintres comme sculpteurs, petits comme grands, l’Oursinade 2019 vous invite à célébrer l’oursin en le dégustant en toute convivialité.

Un concours

Le grand prix de peinture de l'Oursinade sur le thème de l'oursin aura donc lieu du 9 au 23 février prochains. Peuvent participer au concours les personnes physiques ou morales, de manière individuelle ou collective, sans condition d’âge, d’expérience, de nationalité ni de diplôme. La technique étant libre, le choix de votre discipline artistique sera apprécié ou pas mais vous n'avez que jusqu'au vendredi 8 février pour déposer votre oeuvre.

L'an passé, 90 œuvres ont fait le bonheur des petits curieux et c'est un certain oursin qui y a gagné en visibilité grâce au vainqueur Christian Boulicaut. Ce petit "Echinoidea", pas Christian mais l'oursin bien entendu, est un animal marin méconnu. De forme arrondie au corps recouvert de piquants, ce qui lui vaut d'être parfois d'être surnommé le hérisson de mer, l'oursin ressemble plus à une châtaignes de mer.

L'instrument le plus communément utilisé pour ouvrir l'oursin est le ciseau ou une pince ajourée appelée " goulindion " par les pêcheurs méditerranéens. Le corail est consommé cru, parfois accompagné d'une goutte de jus de citron et d'une tartine de beurre. La pêche et la vente sont interdites de mai à septembre en France de manière à ne pas épuiser la ressource pendant la période de reproduction.

Mais pour en revenir au concours, les œuvres originales qui célébreront l'oursin dans tous ses états devront mesurer au maximum 50 cm par 50 cm pour les créations en 2D et 50 cm par 50 cm par 50 cm pour les créations en 3D. Les œuvres doivent être anonymes mais n’hésitez-pas à les encadrer !

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité