A la unePolitique

LE 7H50 de Maurice Gaillard : « Oui, je suis candidat aux Municipales »

Maurice Gaillard, maire de Bouillargues et vice-président de Nîmes métropole en charge des Finances (Photo : Nîmes métropole)

Lors de ses vœux 2019, le maire "divers droite" de Bouillargues et vice-président aux Finances de Nîmes métropole a annoncé sa candidature aux Municipales de 2020.

Objectif Gard : Pourquoi briguez-vous un troisième mandat ?

Maurice Gaillard : Avec mon équipe, nous souhaitons terminer les projets en cours, comme le complexe multi-générationnel. Cet équipement de 12 M€ nécessite énormément de travail, avec des études et des acquisitions foncières. La première phase consiste à construire un gymnase et un dojo. Ça devrait sortir à l’automne 2020. Ensuite nous attaquerons la phase deux : le stade de foot et le terrain de tennis. Notre objectif est simple : nous avons des installations sportives vieillissantes alors, en les rénovant, nous avons choisi de les regrouper pour permettre aux différentes générations de se retrouver.

Vous êtes l’un des rares élus à déclarer dès aujourd'hui votre candidature. À Nîmes ou Saint-Gilles, certains maintiennent le suspense.... 

Oh, non. Regardez à Redessan, ma collègue Fabienne Richard s’est déjà déclarée il y a quinze jours. Je voulais profiter de notre cérémonie des vœux parce qu’il y a pas mal de monde. Si je le fais en 2020, ce serait un peu tard. J’informe simplement les gens que je continue. Si d’autres veulent porter une liste il peuvent le faire. Nous aurons ensuite un débat démocratique et les administrés trancheront.

Vous êtes élus depuis 2009. De quoi êtes-vous le plus fier ?

Effectivement en 2009, j’ai pris la succession de Marc Dupuis. Alors on peut parler de la rénovation de la Grand rue, du parc Blachère avec la réalisation d’une aile pour loger la maison des associations et accueillir le centre aéré. Nous avons créé la place Bon Mathieu sur la route de Rodilhan, rénové là-aussi le mur du parc de la mairie, refait la route de Nîmes, créé un centre médical. Depuis 2008, nous avons mis en place la vidéo-protection avec 28 caméras. Nous avons également redressé les finances de la commune. Il y a tellement de choses que j’en oublie !

A contrario, de quoi êtes vous le moins fier ? 

Très franchement, les choses sont faites avec beaucoup de patience, de volonté et avec une certaine sérénité qui se retrouve dans la vie du village.

Outre le fait de finaliser le complexe inter-générationnel, à quoi vous servirait un nouveau mandat ?

Nous poursuivrons notre politique de rénovation du cœur de ville. Ça concerne les bâtiments publics, avec la mise au norme du premier étage de la mairie. À côté d’ailleurs, nous avons la Villa Rose, entièrement rénovée, qui sert de salle de mariage.

Vous êtes retraité, étiqueté "divers droite". Craignez-vous un candidat Macron à Bouillargues ?

Ce n’est pas à moi qui faut le demander ! Moi, je donne ma position politique. Dans mon conseil municipal il y a des élus encartés avec des tendances différentes. Mais ça ne fait pas l’objet de débats parce que chacun garde ses positions pour lui. Nous sommes centre droit. On aurait pu se mettre sans étiquette, mais ce ne serait pas honnête. Nous respectons nos concurrents. D’ailleurs, beaucoup de délibérations passent à l’unanimité…

Finalement, c’est vous le candidat macroniste, non ?

(Rires) Ah j’en sais rien ! Peut-être ! Je n’ai pas été contacté par La République en marche… S’il veulent me soutenir, ils le peuvent. Mais je garde mon indépendance et mes positions.

En 2014, qui vous a soutenu ?

Les Républicains et l’UDI (Union des démocrates et indépendants). 

Ça c’était le bon vieux temps. Bien avant le divorce entre le maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier, et le président de Nîmes métropole, Yvan Lachaud...

Ah… Effectivement ! On verra ce que l’avenir réserve.

Propos recueillis par Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité