A la uneActualitésSociété

NÎMES La Ville met à la vente quelques biens

Un bien à vendre à deux pas de l'Avenue Feuchères, pour 170 000 euros, une cave en sous-sol de 4m70, un local en rez-de-chaussée de 23 m², un bureau en rez-de-chaussée de 105 m² avec une cour de 22 m² (Photo Anthony Maurin).

C'est une habitude pour de nombreuses communes. Certaines font le choix de vendre leurs biens pour éponger des dettes, d'autres se séparent de leur foncier pour éviter qu'il ne coûte plus d'argent qu'il n'en rapporte.

Nîmes se pose entre les deux parties mais la finalité reste identique, elle met à la vente quelques uns de ses biens immobiliers. Actuellement, dix annonces sont à voir sur le site web de la Ville. D'une simple pièce (17 m²) sous les toits d'un immeuble de l'Avenue Feuchères en passant par un bureau de 50 m² et en allant jusqu'à un appartement haussmannien de 260 m², il y en a pour toutes les bourses et tous les goûts. Dans le détail, mis à prix à 50 000 euros hors frais, un local à usage de bureaux de 50 m² environ en rez-de-chaussée, rue des Goélands (Lot 201 de la copropriété " Le Méridien ") est à la vente. Toujours dans la thématique bureau, 60 000 euros en prix de départ pour des locaux de 55 m² en rez-de-chaussée au 2 rue Sainte Marguerite sont à voir.

L'ancien immeuble mis à la vente pour 320 000 euros est situé Route de Sauve.

Pour 8 000 euros au départ des enchères, une pièce à usage de chambre au 3e étage de l’immeuble sis 3 rue Jeanne d’Arc à Nîmes est lui aussi disponible. Pour 320 000 euros c'est un immeuble ancien de deux niveaux et d’une surface de 750 m² qui est mis à la vente. Contre une mise de départ de 200 000 euros, toujours hors frais, vous pouvez acheter un immeuble à rénover au 3 rue Porte de France  (parcelle EX30). Ce bien d’une superficie de 156 m² et d’une surface totale utile ou habitable de 230 m² comprend trois niveaux et une terrasse.

Un peu moins onéreux et offrant plus de possibilités, l'ensemble immobilier qui fait l'angle des rues Rangueil et de Bourgogne est à la vente au prix de 180 000 euros. C'est une maison de ville à rénover (parcelle DO 490) et un immeuble d’habitation lui aussi à rénover (parcelle DO 489). Il s’agit de la vente d’un ensemble immobilier comprenant deux parcelles indissociables.

Rue Auguste, l'appartement haussmannien est de toute beauté...

Un appartement de type 4 d’une surface habitable de 98 m² et avec deux caves au 1er étage d’un l’immeuble bourgeois en copropriété est mis à la vente à 125 000 euros. Pour 128 000 euros, rue Notre-Dame, une maison de ville à rénover de 120 m² environ sur deux niveaux est à voir.

Enfin et terminons sur le plus beau des biens, l'appartement haussmannien... Rare à Nîmes, parfaitement situé rue Auguste, idéalement niché entre les Jardins de la Fontaine, Maison carrée et les arènes, l'appart et ces beaux volumes laissent entrevoir une belle rénovation pour un nid douillet.

(Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité