A la uneActualitésPolitique

GARD Les vœux sans tabou du Parti socialiste

Dernière réunion à la fédération socialiste du Gard, avenue Maréchal Juin (Photo : droits réservés)

Cotisations des élus, découpage des sections, union de la Gauche… Le premier fédéral, Jean Denat, a motivé ses troupes à l’aube de 2019.

C’est la dernière fois que les socialistes se réunissaient à la Maison Jean Jaurès, avenue Maréchal Juin à Nîmes. En février, la fédération s’installera dans de nouveaux bureaux en Ville active. Alors hier soir, pour son dernier discours, le premier fédéral a laissé peu de monde indifférent. Devant les militants, élus (les conseillers régionaux Françoise Bons et Fabrice Verdier, la conseillère départementale Maryse Giannaccini, l’ex-député William Dumas…) et partenaires de Gauche, Jean Denat a fixé le cap.

« La division, c’est l’échec »

Un cap après les âpres défaites de 2017, dont le maire de Vauvert assure avoir tiré toutes les leçons. Face à Jean-Paul Boré, leader de l’association Tous pour Nîmes, et Denis Lanoy, secrétaire de la section nîmoise du Parti communiste, le chef de parti a rappelé l’importance de l’union. Un sujet que l’ex-président du conseil départemental, artisan de la liste pour les Départementales 2015, connaît bien.

Pour lui pas de doute : « La division c’est l’échec. L’échec c’est l’impuissance. Et l’impuissance, c’est l’inutilité. » Aux orthodoxes de Gauche, Jean Denat a lancé ne « pas avoir besoin d’objecteur de conscience. » Et de s’en référer à l’histoire : « La Gauche est diverse depuis longtemps. » Alors, « sans union » les élections à venir pourraient être « mortifères à Gauche. »

Si la reconquête passe par les partenaires, elle passe surtout par les militants : « Il faut retrouver les cages d’escalier pour reconquérir les opinions. » Devant des dizaines de militants, dont certains ne comptent plus leurs années au PS, Jean Denat a voulu rassurer : « On ne sera pas cette génération qui va éteindre la lumière du Parti socialiste ! Un parti qui a fait l’histoire de ce XXIe siècle ! »

Cotisations des élus 

Sur la vie du parti, le président de la fédération gardoise ne s’est pas dit opposé à revoir le périmètre des sections. Un sujet délicat, certaines sections ayant connu, dans le passé, une inflation douteuse des cartes. Enfin, le Vauverdois a tenu à adresser un message à certains élus, toujours pas à jour de leur contribution financière à verser au parti : « C’est une question de respect des militants qui vous ont permis d’être élus. Seul on est pas grand chose. » Un rappel judicieux en ce début d'année. 

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité