A la uneFaits Divers

NÎMES Coups de feu dans le centre-ville mardi soir : deux personnes blessées

 

À l'angle de la rue Vincent Faïta et de la rue de Turenne, la police bloque l'accès, mardi 22 janvier à 21h (Photo BDLC/Objectif Gard)

Comme lundi soir déjà, les armes ont parlé hier soir dans les rues de Nîmes. Et si la veille le blessé par balle se trouvait dans le secteur du quartier populaire du Mas de Mingue, hier soir les détonations ont été entendues en centre-ville de Nîmes, à 100 mètres à peine du bâtiment des impôts.

La police a rapidement quadrillé le secteur et fermé à la circulation la rue Turenne sur la partie haute qui rejoint la rue Vincent Faïta (voir photo ci-dessus). À 21h, sur place hier soir, les badauds s'interrogeaient sur une telle violence à quelques pas du centre historique de Nîmes. "Il y a des lieux de deal à proximité. Le trafic de drogue est important dans le coin", souligne un habitant du quartier.

C'est vers 20h, mardi, que les tirs ont été entendus dans le quartier. Une voiture s'est approchée d'un groupe et une personne a ouvert le feu. Le groupe se serait alors disloqué pour fuir. Un homme aurait été ciblé plus particulièrement par les malfaiteurs, puisqu'il aurait été poursuivi avec la voiture suspecte, avant que d'autres détonations n'éclatent dans la nuit froide. Le jeune d'une trentaine d'années qui était pourchassé a été blessé assez sérieusement bien que ses jours ne soient pas en danger.

Par contre, une autre personne a été blessée plus légèrement. Elle aurait reçu un projectile perdu. Cet homme qui rentrait chez lui n'aurait rien à voir avec la scène de délit.

Les pompiers et secouristes ont pris en charge les deux blessés qui ont été évacués vers les urgences du CHU de Nîmes. Une enquête est en cours...

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES Coups de feu dans le centre-ville mardi soir : deux personnes blessées”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité