ActualitésPolitique

SÉNAT Une vice-présidence pour Pascale Bories

Pascale Bories, première adjointe au maire de Villeneuve, conseillère départementale et nouvelle sénatrice (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le sénatrice du Gard présidera une mission d’information sur les catastrophes naturelles et l’indemnisation des victimes.

C’est un gros chantier qui s'ouvre pour l’élue Les Républicains. Souvenez-vous : en 2016, notre département connaît une intense période de sécheresse. Malgré les précipitations, les restrictions d’eau sont toujours en vigueur et les agriculteurs souffrent. Quelques mois plus tard, plusieurs communes sont reconnues par l’État comme étant victimes d’une « catastrophe naturelle. »

Cette reconnaissance permet aux citoyens d’être indemnisés par leur assurance. Seulement, « les critères sont flous. Comment expliquer que Les Angles ou Pujaut ont été reconnues contrairement à Villeneuve et Sauveterre qui sont dans le même secteur ? », interroge Pascale Bories. Pour donner plus de lisibilité, l’élue est nommée ce mardi vice-présidente d’une mission sur les risques climatiques.

Présidée par un socialiste, cette étude d'une durée de six mois, ambitionne de mettre plus de clarté dans le système. Un protocole auquel les élus feront de plus en plus appel, en raison de « la multiplication des risques climatiques », complète la Gardoise.

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité