A la uneFootballHandballRCNG NîmesSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT Les indiscrétions sportives de ce jeudi 24 janvier

L'essentiel de l'actualité sportive autour du Nîmes Olympique, de l'USAM et du RCN en cinq infos !

NÎMES OLYMPIQUE

La plus mauvaise affluence de la saison contre Angers (photo Anthony Maurin /Objectif Gard)

Plus mauvaise affluence. La belle victoire des Crocos face à Angers n’a attiré que 12 015 spectateurs. C’est la plus faible affluence au stade des Costières cette saison. C’est 114 personnes de mois que le précèdent record (négatif) détenu jusqu’alors par Nîmes – Amiens 3-0. De là en conclure que moins il y a du monde, plus les Nîmois sont à l’aise, il n’y a qu’un pas.

Depres a réalisé le troisième doublé nîmois de la saison (photo Anthony Maurin / Objectif Gard)

Troisième doublé. Clément Depres, le héros malheureux du match contre Angers, a marqué le premier doublé sa carrière en ligue 1. Ce n’est pas une première pour le Nîmes Olympique, cette saison, puisqu’avant lui, Denis Bouanga (Dijon – Nîmes 0-4) et Rachid Alioui (Nîmes – Amiens 3-0) avaient vu double.

Victor Zvunka époque nîmoise (Photo © objectifgard.com / MA)

Totor "Lengué d’or" ? Victor Zvunka, dit Totor, l’ancien entraîneur du Nîmes Olympique (2012-2013), a passé ces dernières saisons au club d’Horoya, qu’il a quitté il y a quelques mois. C’est dans la catégorie "meilleur entraîneur de la l’année 2018" qu’il est nominé aux "Lengués d’or" qui récompense les meilleurs acteurs du football guinéen. Cette cérémonie qui fêtera sa 3e édition cette année aura lieu le 25 janvier, à Conakry.

USAM

L'USAM à Uzès. Demain, l'entraînement des jeunes du centre de formation de l'USAM est délocalisé au collège d'Uzès. L'occasion pour le manager général, Jérôme Chauvet, d'échanger avec des élèves de 5e et 4e dans le cadre d'une intervention mise en place en lien avec le conseil départemental du Gard. Il interviendra auprès des collégiens sur les différences qu'il peut exister entre les individus (langue, religion, origine, culture, etc) et comment cela est accepté dans un groupe de sportifs de haut niveau, en opposition aux problèmes qu'elle peut parfois générer dans la société civile actuelle.

RCN

Escande se souvient de Roig. Fraîchement élu président de l'université de Nîmes, Benoît Roig a été capitaine du RCN de 1999 à 2001.Un passage dont se souvient Patrick Escande, l'entraîneur des ¾ nîmois : "Quand Benoit est arrivé de Narbonne, je jouais en juniors Crabos. J’ai eu la chance sur sa fin de carrière de partager une saison avec lui. Il était un leader du groupe, capitaine et numéro 1 au poste de 9. Sa qualité de passe, son sens tactique et sa pointe de vitesse étaient ses qualités." Un demi de mêlée qui a marqué le RCN pour ses qualités sportives mais aussi humaines : "Il était toujours abordable et sérieux dans le groupe. Il faisait avancer le collectif. Sa carrière professionnelle est à son image : intelligent et leader naturel", conclut sympathiquement Patrick Escande. Un bel hommage !

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité