A la uneActualités

NÎMES Fête de la truffe : une 13e porte-bonheur ?

Pour son 13e opus nîmois, la désormais traditionnelle fête organisée autour du "diamant noir" rassemblera des producteurs locaux et une trentaine de restaurateurs du cru.

Fête de la truffe à Nîmes (Photo Anthony Maurin).

Du vendredi 1er au dimanche 3 février, la Place du Marché de Nîmes devrait être noire de monde. Noire comme l'incomparable tuber melanosporum dont le parfum va drainer la foule des amateurs jusqu'au centre de l'Écusson à la rencontre des trufficulteurs gardois.

Événement désormais incontournable dans le calendrier festif et gourmand de l'épicurienne cité des Antonin, la Fête de la truffe est la manifestation conviviale par excellence. Un bon moment à partager entre amis ou en famille autour de ce champignon rare très apprécié des fins gastronomes.

Si la truffe noire sera le fil... rouge de ce triptyque gourmand, elle ne sera pas la seule à l'honneur puisque les chalands pourront à leur aise déguster des produits locaux tels que l’huile d’olive, des fromages, du miel, des beignets d’oignons et de la charcuterie.

Et pour les plus curieux ou ceux qui pensent avoir des aptitudes innées et la "truffe" assez fine pour dénicher la... truffe, ces journées seront jalonnées par des démonstrations de cavage (*). Chez la grosse trentaine de restaurateurs partenaires, les fins gourmets pourront également déguster des plats à base de truffe tout au long du week-end. La vente du « diamant noir » aura lieu de 9h à 22h le vendredi et le samedi, et de 9h à 18h le dimanche.

Philippe GAVILLET de PENEY

* Le cavage est l'action qui consiste à rechercher des truffes. Il se pratique à l'aide d'un instrument à manche court, le cavadou, et du flair affûté d'un porc ou d'un chien.

Les restaurants partenaires : Le Lisita, le Skab, le Wine bar, chez Hubert, l’Étoile, El trio, l’Aventure, le P’tit Nîmois, le Brennus, Pâtisserie Courtois, le Mogador, Villa Roma, le Vintage, le Passage de Virginie, la Casa Blanca, la Mosca Loca, la Camargue, Restaurant Croizard, À la Tchatche, le Saint Antoine, la Fourchette des arènes, Pâtes fraîches, Bario Latino, le 421, Gard o vin, l’Estanco, l’Assiette Corse, la Cave d’Arthur, Entre 2 tapas, la Dolcezza, Poco Mas, le Chalut, la Table du 2.

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société...

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité