A la uneActualitésFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Alea jacta est

Plus de 26 ans après le dernier derby en Ligue 1 au stade des Costières, Nîmes affronte Montpellier à 15h.

Les Nîmois sont prêts à entrer dans l'arène (photo Anthony Maurin)

Pour l'attente des supporters, la revanche du match aller (défaite 3-0) et la suprématie régionale, ce derby est sans discussion le match de l'année au stade des Costières. Coup d'envoi à 15h. 

C'est bien avant de traverser le Rubicon et non le Vidourle que Jules César prononça cette célèbre formule, Alea jacta est : "le sort en est jeté". Des millénaires plus tard, l'armée des Crocos composée de onze soldats, emmenée par son général Blaquart et soutenue par tout un peuple rouge est prête à recevoir celle de Montpellier. Une volonté, un rêve et la réalité du terrain, un adversaire solide et réaliste qui se dresse en face. Classés 6e avec 35 points et un match en moins, les Héraultais semblent plus fort mais dans un derby tout était remis en question. "Avant le match c'est 50/50. Ce n'est jamais joué à l'avance", commente Jordan Ferri, l'homme des derbies côté Nîmois qui a disputé l'affrontement entre Lyon et Saint-Étienne, à huit reprises.

Côté Montpelliérain on préfère se décharger de ce que symbolise cette rencontre. "C'est un match comme un autre", affirment le défenseur Daniel Congré et son coach Michel Der Zakarian. Ses troupes connaissent un regain de forme après avoir obtenu leur premier succès en 2019, dimanche dernier contre Caen (2-0). La seule victoire remportée sur les cinq dernières journées de Ligue 1. Intraitables à domicile, les Montpéllierains sont plus en difficulté loin de la Paillade : les trois derniers matches à l'extérieur se sont achevés par deux nuls à Dijon (1-1), Rennes (0-0) et une défaite à Nantes (2-0).

Mais dans un derby, les chiffres volent en éclat. Le joueur prêté par Lyon le sait bien et détaille les ingrédients à mettre dans ce match à part pour gagner : "L'équipe qui sera la mieux à même de se contrôler et de ne pas excéder dans l'engagement, l'importance de finir à 11, être maître de soi et ne pas se laisser dépasser par le côté émotionnel". Pour seulement le troisième derby disputé en Ligue 1, au stade des Costières, les plus de 18 000 spectateurs seront forcément exigeants. Et les purs Nîmois, Briançon, Valls, Ripart seront-ils au rendez-vous ? "Il ne faut pas les sous-estimer. Ils sont très blessés du match aller. Ça a été une grosse claque pour eux. Ils ont à cœur de se reprendre devant notre public", répond sereinement Jordan Ferri, qui n'était pas encore présent dans l'effectif le 30 septembre dernier.

"Cette année c'est une équipe plus complète"

La présence de Jordan Ferri, habitué des derbies, est un élément fort côté Nîmois (photo Anthony Maurin)

Au stade des Costières, Marseille s'est fait corriger 3-1 en début de saison et les Crocos ont tenu tête à l'ogre parisien (2-4). Tout est évidemment possible mais comment faire vaciller la deuxième défense du championnat qui a encaissé seulement 16 buts. "À Nice, c'est nous qui avons la meilleure opportunité. Après c'est l'efficacité...", lâche Bernard Blaquart pour amorcer un début de réponse. Une défaite 2-0 sur la Côte d'Azur, face à un dispositif à cinq défenseurs, le même qu'utilisait Toulouse (défaite 1-0) et que propose Montpellier. "C'est l'équipe qui maîtrise le mieux ce système. Depuis quelques années elle fait partie des meilleures défenses du championnat. Montpellier s'est renforcé offensivement. Cette année c'est une équipe plus complète", analyse le milieu de 26 ans.

La solidité défensive n'est même plus à présenter avec le vétéran capitaine Hilton, âgé de 41 ans, entouré par ses fantassins Congré et Pedro Mendes. Concernant l'attaque, celle de Montpellier figure à la 9e place au classement particulier. 28 buts inscrits, soit deux de moins que Nîmes, dont plus de la moitié par le duo efficace et complémentaire : Laborde (8) et Delort (7). "Ils ont rajouté ce potentiel offensif. C'est une équipe équilibrée qui a un jeu plaisant, dynamique et efficace", complète Bernard Blaquart. Un potentiel offensif illustré également par les deux latéraux qui alimentent de centres les deux pointes. Pour ce derby, le droitier Ruben Aguilar est suspendu. Il sera certainement remplacé par l'Uruguayen Mathias Suarez (22 ans), la recrue arrivée au mercato d'hiver qui devrait disputer son premier match en Ligue 1.

Pour le promu classé 11e, aucune absence à déplorer si ce n'est les blessés de longue date, Mustapha Diallo, Pierrick Valdivia et depuis peu, Clément Depres, opéré avec succès ce mardi. L'entraîneur nîmois devrait faire dans la continuité avec une défense classique et un système à 4-4-2 avec Valls à gauche et Thioub à droite. Et la présence au milieu de Jordan Ferri associé à Téji Savanier, né et formé à Montpellier qui avait raté la première manche. "Il s'est énormément discipliné à tous les niveaux. Il est en train d'arriver à maturité", félicite son coach. En forme de piqûre de rappel par rapport à ces dernières performances et un jeu parfois un peu trop individuel, Denis Bouanga pourrait débuter sur le banc. Un duo Ripart-Alioui en attaque, semble avoir la cote.

D'après les récits historiques, lorsque Jules César franchit le Rubicon, son rival Pompée pris la fuite mais il paraît que l'histoire ne se répète jamais deux fois.

Corentin Corger

Le groupe retenu : Bernardoni, Valette - Alakouch, Paquiez, Briançon, Harek, Landre, Maouassa - Valls, Ferri, Savanier, Bobichon - Thioub, Ripart, Bouanga, Bozok, Alioui, Guillaume. 

Composition probable : Bernardoni - Alakouch, Landre, Briançon (cap.), Maouassa - Thioub, Ferri, Savanier, Valls - Ripart, Alioui. 

Etiquette

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES OLYMPIQUE Alea jacta est”

  1. Bonjour,il faudra jouer comme Lyon duchére,un match de coupe,pas un match de championnat,je pense que Guillaume doit rentrer,il est affuté et veut prouver.Allez NIMES..LE FEU……..Rouge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité