ActualitésSociété

ALÈS Prés-Saint-Jean : le cri d’alarme d’un festival en détresse

Abdelkrim Djenidi, président de Raia. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Le festival des Prés-Saint-Jean fait face à des difficultés financières qui obligent l’association Raia, organisatrice de l’événement, à réduire la voilure en 2019.

C’est un rendez-vous désormais bien ancré dans le calendrier. Depuis douze ans, au début de l’été, le quartier des Prés-Saint-Jean bouge pendant deux soirs au rythme du festival du même nom, organisé par l’association Rencontre et amitié d’ici et d’ailleurs (Raia). Une manifestation née de la volonté « de faire plaisir aux Alésiens » et « de rendre accessible des concerts à des jeunes qui ne peuvent pas se payer une place, étant donné que le spectacle proposé au cœur du quartier est gratuit », explique le président de Raia, Abdelkrim Djenidi. En 2018, les organisateurs étaient passés à la vitesse supérieure avec l’Orchestre national de Barbès aux Prés-Saint-Jean, puis de Claudio Capeo et Marwa Loud aux arènes. « Sur les trois jours, nous avons eu 10 000 personnes », précise Brahim Aber, directeur de Raia.

Seulement, ces soirées ont un coût non négligeable et le budget devient difficile à boucler. « Depuis trois-quatre ans, nous sommes en déficit. Cela nous oblige à arrêter de voir les choses en grand », regrette Brahim Aber. Les subventions accordés par la Région, le Département, l’État, la ville d’Alès et Alès Agglomération, soit 15 500€ au total, ne suffisent pas. Alors, pour le cru 2019, le festival se limitera à deux soirées. Si l’artiste qui fera vibrer les Prés-Saint-Jean le soir du 28 juin n’est pas encore connu, on sait déjà que les arènes accueilleront Soolking (RnB, pop urbaine) le 29 juin (concert payant). Et plus que jamais, Raia compte sur le soutien financier de ses partenaires à l’heure où l’avenir du festival des Prés-Saint-Jean est incertain.

Élodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité