ActualitésSociété

NÎMES Risque nucléaire : un forum à l’université pour communiquer

La 5e édition du forum aura lieu les 6 et 7 février prochains (Photo : Unîmes/DR)

Mercredi 6 et jeudi 7 février, pour la cinquième année consécutive, les étudiants du master "Risques environnementaux et sûreté nucléaire" de l'université de Nîmes présentent sur le site de Vauban le forum RESNUC sur le thème "Communication autour de l’accident nucléaire".

Depuis 5 ans, en collaboration avec ORANO, l'IRSN, le CEA et le Visiatome, l'université de Nîmes organise le forum RESNUC qui s'articule autour du cycle du nucléaire, intégrant des approches scientifiques, juridiques et sociétales. Il permet une rencontre entre les experts, les scientifiques de l’équipe CHROME, les étudiants du Master RESNUC et le public. C'est l'occasion de développer un débat éclairé autour des questions que soulève le secteur du nucléaire.

Ce forum s'articule sur deux jours autour de conférences, d’une Commission locale d’information (CLI) expérimentale et d'une exposition ouverte au grand public et à un public d'initiés. Après l’ouverture officielle par Nicolas Leroy, vice-président Formation, Vie étudiante et Relations internationales à l’université de Nîmes et Michaël Lecomte, assistant scientifique au CEA de Marcoule et parrain de la formation, trois conférences se tiendront successivement mercredi 6 février de 18h à 20h :
- « La crise vue de l’intérieur », animée par Hugues Blachère, ancien dirigeant AREVA, qui partagera son expérience de la gestion de crise.
- « La communication lors des événements », animée par François Paniez, responsable gestion de crise à Melox, qui représentera le rôle de l’exploitant ORANO avec Régis Faure, directeur-adjoint communication business unit recyclage et site Melox.
- « La gestion de crise du point de vue hospitalier », animée par Éric Vernes, responsable médical du CESU 30 et anesthésiste-réanimateur.

Des conférences et une exposition ouverte au public

Jeudi 7 février, à partir de 17h, pour la première fois siégera une CLI qui aura vocation à suivre l'impact de l’implantation d’un grand équipement énergétique (tel un site électronucléaire) sur
l'environnement et d'en informer le public. Traditionnellement, ces réunions publiques se
déroulent sous la forme de présentations animées par des professionnels. Elles aboutissent à
un débat ouvert mais limité en temps, entre les spectateurs et les conférenciers.

Parmi les experts participant à cette CLI Pierre Juan, adjoint au chef de la division Marseille et chef du
pôle « Laboratoires, usines, démantèlement, déchets », Cyril Fourcaud, secrétaire général de la CLI de Cadarache, Yves Lheureux, chargé de mission - project executive à l’ANCCLI, Florence
Goger, chargée de mission- crise au CEA Marcoule, Éric Vial, adjoint au chef du G.T Garrigues
Camargue.

Durant les deux journées, une exposition ouverte au grand public sera organisée sur la thématique « Qu’est-ce que le nucléaire ; Les centrales sont-elles sûres ? ; L’accident nucléaire ; Les acteurs du nucléaire ». Seront présentés les posters réalisés par les étudiants du master RESNUC sur les missions et sujets d’étude réalisés dans le cadre de leur formation.

Informations pratiques : Université de Nîmes, Site Vauban. Expositions – 12h-18h en salle D014 et D015, ouverte au public. Conférences – 18h-20h (salle en cours de validation), ouvertes au public. CLI expérimentale – 17h-19h30 en salle D014 et D015, ouverte au public.

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité