A la uneFaits Divers

GARD Des revendications sur l’arbre coupé et déposé sur la route : la conductrice blessée venait travailler à Nîmes

(Photo d'illustration : Anthony Maurin)

C'est une histoire qui aurait pu se terminer en tragédie absolue. Une femme d'une cinquantaine d'années circulait tranquillement cette nuit, vers 3h45, sur la route départementale qui traverse la commune de Connaux lorsqu'elle a percuté un arbre...

Un tronc qui avait été préalablement coupé et déposé sur le bitume. Sous le poids du choc, l'arbre a reculé de 3 mètres, la voiture est totalement inutilisable. À l'intérieur du véhicule la conductrice, qui venait prendre son service à Nîmes, a été blessée et transportée à l'hôpital où elle se trouve encore. Elle aurait plusieurs fractures et serait très choquée par cet acte de malveillance. L'enquête a été confiée à la brigade de recherche de la compagnie de Bagnols-sur-Cèze. Selon nos renseignements, des revendications ont été retrouvées sur l'arbre et sur la route. Plus exactement deux lettres capitales G-J pour " Gilet Jaune". Les enquêteurs restent très prudents sur cette revendication ciblant directement une frange radicale des gilets jaunes.

Il y a quelques semaines déjà, des faits similaires avaient été signalés à proximité avec des rochers de 800 kilos qui avaient été déposés sur la route à Saze et un arbre coupé et laissé sur une petite départementale, près de Gajan.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

7 réactions sur “GARD Des revendications sur l’arbre coupé et déposé sur la route : la conductrice blessée venait travailler à Nîmes”

  1. Il est grand temps que l’état fasse respecter la loi. Les gilets jaunes sont en cause dans une dizaine de morts, directement ou indirectement. Couper un arme et barrer une route, déposer un rocher sur une route, sont des actes criminels de nature à tuer. A la justice de frapper un grand coup, ce mouvement ne ressemble plus à rien. Ils pensent représenter les Français mais ne représentent qu’eux. Il y a bien longtemps que les taxes sur le carburant ont été stoppées. D’autres avantages ont été obtenus.

  2. Il y a autant voire plus de chances que ces 2 actes aient été réalisés par des anti-gilets jaunes pour indigner l’opinion que par des gilets jaunes extrémistes.
    Premièrement ces derniers ne s’en prennent qu’à des symboles de l’état ou les banques voire des symboles du luxe. Et JAMAIS à la population. C’est pourquoi je pense que c’est de la manipulation.
    Deuxièmement, il est d’ailleurs significatif que les enquêteurs restent très prudents sur les revendications alors qu’il serait si facile de les accuser dans l’atmosphère actuelle de répression.

    1. Ils ne s’en prennent jamais à la population? Leurs barrages ont déjà tué six automobilistes. Et qu’est-ce qu’empêcher les gens de circuler, sinon s’en prendre à la population? Ce sont dans tous les cas des méthodes de voyous, même si l’on se gardera bien, dans le cas précis, de leur attribuer sans preuve ces nouveaux actes ignobles.

  3. Laisse faire l’enquête par des professionnel parce qu’avec toi la justice n’existerai plus ! On sait pas si c’est réellement un gilet jaune qui à fait ça et surtout en faire une majorité. Et d’ailleurs ça n’a aucun sens

  4. @Pere Ubu :
    1. « Leurs barrages ont déjà tué six automobilistes » -> un accident n’est pas tuer quelqu’un. Tuer quelqu’un, en droit, c’est assassinat si c’est avec préméditation, homicide sans, ou homicide involontaire si le décès est la conséquence d’une négligence ou acte délictueux. Aucune inculpation de la sorte n’a été faite par la justice, qui n’aurait pas manqué de la faire si ça c’était appliqué. Pure calomnie.
    2. Il y a eu sur les rond-points des barrages filtrants, jamais de blocage total : des automobilistes ont perdu 5, 10, 15 minutes et alors ? Des camions ont été bloqués, pas les voitures. C’était une opération de communication et une sorte de manifestation. Dans les manifestations, la circulation est perturbée, c’est toujours comme ça et les manifestations sont un droit constitutionnel.
    Vos remarques ne sont que de la provocation, mais je n’ai aucun doute que vous profitez sans hésiter des droits qui ont été obtenus suite à des manifestations, des émeutes et des insurrections comme celles de 68, de 36 et celles de 1789. Entre 2 ordres, il y a toujours une phase transitoire de désordre. Aujourd’hui, on vise à restaurer la démocratie qui fond comme peau de chagrin depuis le référendum de 2005 et ça fera d’autant plus de désordre que ceux qui ont confisqué le droit commun résisteront à le rendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité